Public
Authored by Victor Grousset/tuxayo

Comment of the PeerTube funding campaign (2018-06)

Edited
comment.md 3.52 KB
  • Merci pour cette question (légitime) à laquelle je vais essayer de répondre de façon aussi exhaustive que possible.

    Un crowdfunding, pour qu'il réussisse nécessite un certain nombre d'éléments :

    • un produit qui intéresse les gens (sur le papier, c'est le cas de peertube)
    • une somme qui soit en rapport avec les besoins (ici 20 000€)
    • une logistique et une communication qui te permette d'accéder à ton objectif (si on avait fait 19 999€, tout le monde aurait été remboursé, et Framasoft ne toucherait rien et bye bye la v1).

    Donc, sur le point 3, en quoi consiste les 15% de frais de communication (soit 3000€ si on se base sur le premier palier) et les 10% de coordination/logistique (soit 2000€) ? D'abord il y a le temps des salariés :

    • notre chargé de comm' a rédigé de nombreux textes :
      • rédaction du contenu de la page KKBB en FR et EN
      • rédaction FAQ de JoinPeerTube (FR et EN aussi)
      • News KKBB
      • Newsletter Framasoft
      • Communiqués de presse
    • Animation sur les réseaux sociaux (des centaines de messages sur Twitter/Diaspora/Mastodon)
      • contact avec les prescripteurs FR et EN
      • Mise en place et animation d'une AMA sur Reddit https://www.reddit.com/r/france/comments/8pjmg8/nous_sommes_membres_de_lassociation_framasoft_ama/ (qui n'était pas directement sur PeerTube, mais qui visait insidieusement à faire connaître la campagne
      • Rédaction d'une fiche mission, et évaluation de prestataires pour la vidéo de présentation
      • suivi du travail de ce prestataire vidéo et multiples échanges avec ce dernier (écrire 1mn30 de texte, c'est plus compliqué que d'en écrire 10mn)
      • Enregistrement de la voix off de la vidéo (en anglais), car oui, c'est un enregistrement "fait à la main" (avé l'assent toulousaing) pour éviter que ça nous coute trop cher, et c'est donc notre chargé de comm qui l'a fait lui-même.
      • Evaluation des plateformes de Crowdfunding (on en a évalué ~15)
      • Echanges avec les équipes de la plateforme (ne serait ce que parce qu'il fallait bien qu'ils modifient le code de leur plateforme pour qu'on puisse y intégrer des embed PeerTube)
      • J'intègre aussi le temps de travail d'une stagiaire de Framasoft, qui travaille plutôt sur l'aspect ActivityPub, mais qui est en renfort sur la communication (parce que notre chargé de comm, il a aussi une vie et ne fait pas du PeerTube 7H/jour)
    • A cela s'ajoute le temps du coordinateur des projets et campagnes chez Framasoft (moi ;) )
      • Planification, stratégie, répartition des tâches, dossiers administratifs et financiers côté KKBB et prestataire vidéo, priorisation en fonction des opportunités (genre la fondation Blender qui switche, faut pouvoir être réactif et réorganiser la comm), suivi du tâches et de la todo, temps de réunions, etc
    • A cela s'ajoute le temps du dev de PeerTube (une campagne, ça génère beaucoup de "bruit" et de questions. Le nombre d'issues a explosé, et il faut consacrer du temps à gérer ces retours
    • A cela s'ajoute du temps de l'équipe technique (infra+web) de Framasoft : mise en place du système de traduction, localisation du site joinpeertube et de la FAQ, gestion/monitoring de nos instances PeerTube (on en a pas qu'une :) ), etc.

    Déjà, rien qu'avec ça, on dépasse allègrement la quinzaine de jours en équivalent temps plein. Avec un salaire + cotisations patronales, il faut donc compter déjà quelques milliers d'euros.

    Ensuite, il y a la prestation vidéo (la vidéo "What Is PeerTube", réalisée par l'association LILA). Ce type de vidéo ne tombe pas du ciel et n'est pas gratuite. En toute transparence, ça a coûté 4000€. Et ça les valait largement (on a reçu des devis à + 6000€) car les délais étaient extrêmement sérrés (moins de 3 semaines, tout compris, à réaliser en autonomie car l'équipe Framasoft était sur d'autres projets à ce moment là). 2 professionnels, à + que temps plein sur 3 semaines, facturé 4 000€, c'est limite pas cher.

    Quand tu cumule les 2, tu vois bien qu'on dépasse allègrement les 25% de 20 000€.

    Alors là, le réflexe des gens, c'est souvent de "refaire le match" :) « Oui, mais vous auriez pu payer la vidéo moins cher ! Mon cousin, qui bosse dans le métier, fait ce genre de truc pour x€ de l'heure, blablabla » Yep. Mais ton cousin, il aurait peut être surfacturé le fait que la vidéo soit libre, et ne connait pas forcément ActivityPub et son fonctionnement (ce qui est le cas de LILA, dont les membres sont des libristes convaincus, développeurs actifs de GIMP, etc).

    « Oui mais les textes auraient pu être rédigés par des bénévoles ! » Vu les délais, non. Je connais Framasoft (j'y ai été bénévole très actif avant d'en être le directeur), et je connais le milieu associatif (je n'ai pas que Framasoft dans ma vie :) ). Et franchement, quand il faut fournir un effort sur 1 tâche précise : les bénévoles répondent présent⋅e⋅s, pas de souci. Quand il faut fournir 1000 efforts coordonnés sur 1000 taches différentes, ça devient nettement plus compliqué. Les bénévoles nous ont largement aidé tout au long de la campagne (et c'est toujours le cas !), mais on ne pouvait pas décemment partir de zéro le 23 avril (oui, 0, on avait rien de rien : ni presta vidéo, ni plateforme, ni textes, ni images, rien.) pour lancer une campagne fin mai (avec les ponts de mai inclus qui viennent foutre le boxon), en comptant uniquement sur du bénévolat.

    Voilà, c'était long :) Mais j'espère t'avoir convaincu que ces 15% ne sont pas juste là pour décorer. Après il y aura toujours des gens pour dire que "la communication, c'est le mal", mais ces gens là sont rarement responsables de produits (parce que bizarrement, sans communication, ton crowdfunding, il reste à 5%. Idem si tu fais de la vente d'ailleurs)

    Enfin sur la question des frais bancaires. On a fait le choix de passer par une plateforme de Crowdfunding. On aurait pu le gérer nous même, on sait faire, sauf que tu l'aura compris, on était pris par le temps. Par ailleurs, passer par une plateforme génère ce qu'on appelle de la "réassurance", notamment pour les donateurs étrangers (passer par une plateforme qui gère +5000 projets les rassure par rapport à donner à une microasso française dont il n'ont jamais entendu parler) Et cette plateforme, elle se rémunère (5%, largement mérité vu le service et le support qu'on a). La banque prends aussi ses 3% (oui, on aurait aussi tout pu faire passer par Liberapay, mais si ta question c'est de remettre en cause le systeme capitaliste et bancaire, on peut en discuter, mais c'est pas la question ici). Les 2% qui restent sont de la provision pour charges, car : on peut avoir des gens qui retirent leurs dons, on peut avoir des gens qui sont insolvables, on peut avoir des sponsors dont on refuserait l'argent car non aligné avec nos valeurs et, au final (une fois l'argent sur notre compte), on aura encore des frais de transfert et de gestion.

    Voilà, tes questions étaient bien évidemment légitimes, mais j'inclue mes 45mn de réponse comme élément de réponse à ta question :)

Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment