Commit b98c87e4 authored by Louis's avatar Louis

Merge branch 'develop' of framagit.org:pyromaths/pyromaths-staticsite into develop

parents 650873a9 e512e368
:title: Les commandes utiles pour Git
:date: 2010-05-03 12:00
:category: contribuer
:authors: Jérôme
:description: Les commandes utiles pour Git
Voici la liste des commandes que j’utilise régulièrement avec Git :
Fonctions de base
=================
- Pour ajouter de nouveaux fichiers au dépôt :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git add **fichier**
- Pour appliquer toutes les modifications faites :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git commit -a
et laisser un message explicatif dans le fichier qui s’ouvre.
- Pour appliquer seulement quelques modifications faites :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git commit **fichiers**
et laisser un message explicatif dans le fichier qui s’ouvre.
- Pour publier les *commits* sur le serveur :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git repack
git prune
git push
- Pour récupérer la dernière version du serveur :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git pull
Manipulation des branches
=========================
- Pour créer une branche python3:
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git branch python3
- Pour publier la branche python3:
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git push origin python3
- Pour créer et sélectionner la branche modeles :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout --track -b modeles origin/modeles
- Pour sélectionner la branche modeles :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout modeles
- Pour supprimer la branche locale modeles :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git branch -d modeles
- Pour supprimer la branche distante modeles :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git push origin :modeles
En cas de mauvaises manipulations
=================================
- Pour annuler les changements effectués sur un fichier local :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout **fichier**
- Pour annuler **toutes** les modifications faites en local :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git reset --hard origin/develop
ou pour la branche modeles :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git reset --hard origin/modeles
Étiqueter une version (pour Jérôme seulement)
=============================================
- Pour ajouter un tag (lors de la sortie d’une version)
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git log --pretty=format:‘%h : %s’ --graph
pour repérer le nom SHA1 du commit à tagger en options
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git tag -u B39EE5B6 version-09.
08 795e2b0
pour tagguer le commit 795e2b0
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git push --tags
- Pour supprimer le tag *version-09.08* mal placé :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git tag -d version-09.08
git push origin :refs/tags/version-09.08
:title: Comment est organisé le dépôt Git
:date: 2010-05-26 12:00
:category: contribuer
:authors: Jérôme
:description: Comment est organisé le dépôt Git
Cet article est très nettement inspiré de `cet article <https://nvie.com/posts/a-successful-git-branching-model/>`__.
La raison de ce changement de stratégie est la suivante : si un bug est découvert,
il n’y a pas moyen de récupérer le code source corrigé sur le dépôt Git si de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées entre temps.
De même, si le développeur 1 travaille sur un exercice 1 et le développeur 2 sur un exercice 2,
il n’est pas possible de sortir une version ne contenant que l’exercice 1 si l’exercice 2 n’est pas fini.
Git permet de gérer les branches. Cela est très efficace dans ce genre de situation.
Voici comment il convient de procéder.
La branche master
=================
Personne ne devrait travailler sur la branche *master*.
Celle-ci ne sert qu’à publier les versions.
Donc la branche *master* devrait toujours refléter la dernière version de Pyromaths.
La branche develop
==================
Cette branche contient les nouveautés abouties.
Ce sont celles qui seront incorporées telle quelle dans la branche *master* lors de la sortie d’une nouvelle version.
Créer une branche pour une nouvelle fonctionnalité
==================================================
Quand on commence à travailler sur une nouvelle fonctionnalité, on crée une branche pour celle-ci en local :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout -b aires-6e develop
On se retrouve alors dans cette branche et on peut travailler l’esprit tranquille.
incorporer la nouvelle fonctionnalité dans la branche develop
-------------------------------------------------------------
Une fois le travail fini, on rapatrie le travail dans la branche principale *develop*.
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout develop
git merge —no-ff aires-6e
git branch -d aires-6e
git push origin develop
L’option ``--no-ff`` permet de conserver les différentes étapes du travail dans la branche *develop*.
Les branches release
====================
créer une branche release
-------------------------
Les branches release sont créées à partir de la branche *develop*.
Cela permet de vérifier la présence de bugs et de les corriger avant de véritablement publier une nouvelle version sur le site.
Dans une branche release, on n’ajoute plus de nouveautés.
Celles-ci doivent aller dans une branche *develop*.
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout -b release-10.06 develop
./scripts/nouvelle-version.sh
git commit -a -m “Change les numéros de version pour 10.06”
Ici, on crée une nouvelle branche release-10.06 à partir de la branche *develop* et on y bascule.
Le script nouvelle-version.sh change les numéros de version dans les fichiers configuration (pyromaths, py2exe, py2app, py2deb).
Enfin, on publie les modifications.
mettre fin à une branche release
--------------------------------
Une fois qu’une branche release semble suffisamment stable pour être publiée,
il faut basculer son contenu dans la branche *master* afin de publier véritablement une nouvelle version et y mettre un
tag afin de savoir de quelle version il s’agit.
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout master
git merge —no-ff release-10.06
git tag -u B39EE5B6 10.06
Il faut ensuite rapatrier ces changements dans la branche *develop* afin que celle-ci contienne bien les dernières
nouveautés de la branche *master* (notamment en cas de résolution de bugs dans la branche release).
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout develop
git merge —no-ff release-10.06
Cela provoquera sans doute des conflits (notamment à cause du changement de numéro de version dans les fichiers de config).
Il suffit de les régler.
Enfin, on peut supprimer la branche release puisqu’elle a été intégrée.
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git branch -d release-10.06
Les branches bugfix
===================
Ces branches ont pour but de régler un bug le plus rapidement possible pour publier une nouvelle version.
créer une branche bugfix
------------------------
On crée un telle branche à partir de la branche *master*.
En supposant que la version 10.06 contienne un bug, on va alors créer une branche bugfix-10.06-1 :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout -b bugfix-10.06-1 master
./scripts/nouvelle-version.sh
git commit -a -m "Change les numéros de version pour 10.06-1"
Ensuite, on corrige le bug et on publie les changement dans la branche :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git commit -m "Règle le problème de virgule dans l’exercice décimaux niveau sixième"
mettre fin à une branche bugfix
-------------------------------
Une fois que les bugs sont corrigés, il faut intégrer les changements à la fois dans *master* et dans *develop*.
Pour mettre à jour la branche *master* :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout master
git merge —no-ff bugfix-10.06-1
git tag -u B39EE5B6 10.06-1
Pour mettre à jour la branche *develop* :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git checkout develop
git merge —no-ff bugfix-10.06-1
Enfin, on supprime la branche bugfix :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
git branch -d bugfix-10.06-1
Conclusion
==========
J’espère que tout ceci ne vous paraîtra pas trop lourd.
Cela permet à chacun de travailler sur Pyromaths sans que nous nous marchions sur les pieds tout en gardant à chaque
fois une version “propre” du logiciel.
\ No newline at end of file
:title: Pyromaths, c'est quoi, c'est qui ?
:date: 2010-05-14 12:00
:modified: 2018-07-08 17:23
:category: faq
:authors: Jérôme
:description: Pyromaths, c'est quoi, c'est qui ?
qu’est-ce ?
===========
Pyromaths est un programme initié par Jérôme Ortais, qui a pour but de créer des exercices type de mathématiques niveau
collège et lycée ainsi que leur corrigé.
C’est ce qu’on appelle parfois un exerciseur.
Contrairement à de nombreux autres projets, Pyromaths a pour objectif de proposer une correction véritablement détaillée
des exercices proposés et pas seulement une solution.
Il permet par exemple de proposer des devoirs maison aux élèves et de leur distribuer ensuite la correction.
Il peut aussi servir à des familles afin qu’un élève puisse travailler un point du programme et se corriger ensuite.
historique
==========
L’idée m’est venue en 2006.
Un ami avait créé des macros sous un tableur propriétaire pour faire travailler ses 3e sur le calcul fractionnaire,
les puissances de 10, …
L’idée était que la vie scolaire puisse bénéficier d’un stock de fiches de travail pour animer les permanences.
Étant un fervent utilisateur du logiciel libre et passionné de programmation, j’ai commencé par refaire le même travail
sous OpenOffice Calc.
Mais je n’étais pas satisfait du rendu.
Parallèlement, je collaborais au projet Dmaths.
Il m’a donc semblé naturel de créer des macros pour OpenOffice Writer et d’utiliser le rendu mathématique proposé par openOffice.
J’ai alors rencontré deux problèmes :
- les documents contenant plusieurs pages de formules étaient pénibles à manipuler car trop lourds pour ma machine ;
- je n’étais pas convaincu par le rendu des fiches et je ne pouvais pas les intégrer simplement dans mes cours rédigés
en LaTeX, qui me semble encore supérieur à tout traitement de texte pour tout ce qui est écriture d’articles scientifiques.
J’ai donc décidé de travailler sur des fichiers LaTeX, avec tous les avantages que propose ce programme.
Il me fallait un langage de programmation libre et multi-plateforme.
Je voulais que mon programme fonctionne sous Linux car c’est le système d’exploitation que j’utilise, mais aussi sous
Windows pour que le plus grand nombre puisse en profiter.
Mon choix s’est porté sur Python et wx-Python pour l’interface graphique.
C’est ainsi qu’est né Pyromaths.
Débuter un projet est un gros travail.
Il faut créer un site Internet, faire des tests sur plusieurs systèmes d’exploitation, créer des installateurs pour chacun d’eux…
C’est une période où le programme en lui-même est relégué à un second plan et où le découragement guète.
J’ai heureusement eu la chance d’obtenir de l’aide de JGD et d’Arnaud que j’avais rencontrés lors de ma collaboration à Dmaths.
Depuis, Pyromaths a bien progressé.
Il dispose aujourd’hui de 86 exercices répartis sur les 4 niveaux du collège et le lycée.
Il permet depuis janvier 2008 de créer des fiches directement sur le site Internet
`https://enligne.pyromaths.org <https://enligne.pyromaths.org>`__.
Ceci permet d’éviter d’avoir à installer une distribution LaTeX sur son ordinateur si on n’est pas à l’aise avec
l’informatique et qu’on ne s’en sert pas par ailleurs.
Un dépôt apt pour les distributions Linux basées sur Debian permet d’installer et de garder à jour Pyromaths sans effort.
Le code source se trouve sur le serveur de `framagit <https://framagit.org/pyromaths/pyromaths>`__ et permet à présent un
travail collaboratif sur le développement de Pyromaths et nous sommes actuellement quelques-un à regarder de près le code.
Ce projet progresse donc assez rapidement.
Le retour des utilisateurs est sans doute ce qui est le plus motivant dans un projet comme celui-ci.
Et chaque retour positif est toujours un encouragement à poursuivre le projet.
qui sont-ils ?
==============
Je tiens à remercier les personnes suivantes qui contribuent ou on contribué au développement de Pyromaths :
- **Jacqueline Gouguenheim-Desloy** a été la première à aider au développement de Pyromaths.
Elle est à l’origine du portage sur Mac OS X.
Son soutien et son amitié nous ont été précieux.
Sa disparition est une perte douloureuse pour la communauté du logiciel libre.
- **Arnaud Kientz** a beaucoup travaillé sur le visuel du site Pyromaths à ses débuts et sur l’interface graphique du logiciel.
Il propose maintenant aussi des exercices.
- **Yves Gesnel** est l’actuel responsable du portage de Pyromaths sous Mac OS X.
Il a aussi beaucoup aidé à la lisibilité du projet sur l’Internet et c’est grâce à lui que Pyromaths sera proposé dans Ubuntu.
Il propose également des exercices.
- **Guillaume Barthélémy** a produit de nombreux exercices.
- **Nicolas Bissonnier** a également produit de nombreux exercices et est à l’origine de la création de la partie Lycée.
- **Dider Roche** s’est chargé de l’insertion de Pyromaths dans les dépôts Ubuntu.
- **Louis Paternaut** a énormément travaillé pour le logiciel.
Merci à vous !
...@@ -45,6 +45,13 @@ Puis il suffit d'installer le paquet `pyromaths <apt://pyromaths>`_. ...@@ -45,6 +45,13 @@ Puis il suffit d'installer le paquet `pyromaths <apt://pyromaths>`_.
Vous retrouverez Pyromaths dans le menu *Applications / Éducation*. Vous retrouverez Pyromaths dans le menu *Applications / Éducation*.
Installation de LaTeX minimale
==============================
Si la distribution LaTeX vous paraît trop volumineuse, vous pouvez installer une version allégée d'environ 300 Mo.
La documetnation se trouve `ici <une-distribution-latex-allegee-linux.html>`__.
RPM et DEB RPM et DEB
========== ==========
......
...@@ -47,12 +47,12 @@ Pour cela, ouvrez une « invite de commandes» à partir du menu *Démarrer* et ...@@ -47,12 +47,12 @@ Pour cela, ouvrez une « invite de commandes» à partir du menu *Démarrer* et
.. code-block:: bash .. code-block:: bash
:linenos: none :linenos: none
c:\texlive\2018\bin\win32\tlmgr.bat install adjustbox amsfonts amsmath asymptote c:\texlive\2018\bin\win32\tlmgr.bat install adjustbox amsfonts amsmath asymptote \
avantgar babel babel-french cancel carlisle collectbox colortbl ec enumitem avantgar babel babel-french cancel carlisle collectbox colortbl ec enumitem \
fancyhdr geometry graphics hyperref iftex interval latex-bin latexmk lm marvosym fancyhdr geometry graphics hyperref iftex interval latex-bin latexmk lm marvosym \
mathtools ms multido numprint oberdiek pgf psnfss pst-3d pst-arrow pst-eucl mathtools ms multido numprint oberdiek pgf psnfss pst-3d pst-arrow pst-eucl \
pst-math pst-node pst-plot pst-tools pstools pstricks pstricks-add tkz-tab tools pst-math pst-node pst-plot pst-tools pstools pstricks pstricks-add tkz-tab tools \
units url wasy wasy2-ps wasysym wrapfig xcolor xkeyval units url wasy wasy2-ps wasysym wrapfig xcolor xkeyval
**Remarque :** si votre utilisateur n’a pas les droits administrateur,dans la ligne de commande vous devrez saisir : **Remarque :** si votre utilisateur n’a pas les droits administrateur,dans la ligne de commande vous devrez saisir :
...@@ -61,13 +61,13 @@ Pour cela, ouvrez une « invite de commandes» à partir du menu *Démarrer* et ...@@ -61,13 +61,13 @@ Pour cela, ouvrez une « invite de commandes» à partir du menu *Démarrer* et
.. code-block:: bash .. code-block:: bash
:linenos: none :linenos: none
RunAs.exe /user:Administrator "c:\texlive\2018\bin\win32\tlmgr.bat install RunAs.exe /user:Administrator "c:\texlive\2018\bin\win32\tlmgr.bat install \
adjustbox amsfonts amsmath asymptote avantgar babel babel-french cancel carlisle adjustbox amsfonts amsmath asymptote avantgar babel babel-french cancel carlisle \
collectbox colortbl ec enumitem fancyhdr geometry graphics hyperref iftex collectbox colortbl ec enumitem fancyhdr geometry graphics hyperref iftex \
interval latex-bin latexmk lm marvosym mathtools ms multido numprint oberdiek interval latex-bin latexmk lm marvosym mathtools ms multido numprint oberdiek \
pgf psnfss pst-3d pst-arrow pst-eucl pst-math pst-node pst-plot pst-tools pgf psnfss pst-3d pst-arrow pst-eucl pst-math pst-node pst-plot pst-tools \
pstools pstricks pstricks-add tkz-tab tools units url wasy wasy2-ps wasysym pstools pstricks pstricks-add tkz-tab tools units url wasy wasy2-ps wasysym \
wrapfig xcolor xkeyval" wrapfig xcolor xkeyval"
|Dossier texlive| |Dossier texlive|
......
:title: Une distribution LaTeX allégée Linux
:date: 2018-07-08 13:08
:category: installer
:authors: Jérôme
:description: Une distribution LaTeX allégée pour Linux Debian/Ubuntu
Cet article est destiné aux utilisateurs avancés de GNU/Linux, soucieux d’économiser de l’espace disque,
qui souhaitent installer une distribution LaTeX plus légère que celle fournie par les dépendances de Pyromaths.
**Avertissement:** *La procédure implique d’être à l’aise avec le Terminal pour lancer des lignes de commandes en mode super utilisateur.*
Suppression de la version deb de TeXLive
========================================
Il est nécessaire de supprimer la version existente de TeXLive que vous auriez pu installer.
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
sudo apt purge chktex biblatex biblatex-dw cm-super cm-super-minimal context \
dvidvi dvipng feynmf fragmaster jadetex lacheck latex-beamer latex-cjk-all \
latex-cjk-chinese latex-cjk-chinese-arphic-bkai00mp \
latex-cjk-chinese-arphic-bsmi00lp latex-cjk-chinese-arphic-gbsn00lp \
latex-cjk-chinese-arphic-gkai00mp latex-cjk-common latex-cjk-japanese \
latex-cjk-japanese-wadalab latex-cjk-korean latex-cjk-thai latexdiff \
latexmk latex-sanskrit latex-xcolor lcdf-typetools lmodern luatex \
musixtex passivetex pgf preview-latex-style prosper ps2eps psutils \
purifyeps t1utils tex4ht tex4ht-common tex-gyre texlive texlive-base \
texlive-bibtex-extra texlive-binaries texlive-common texlive-extra-utils \
texlive-fonts-extra texlive-fonts-extra-doc texlive-fonts-recommended \
texlive-fonts-recommended-doc texlive-font-utils texlive-formats-extra \
texlive-games texlive-generic-extra texlive-generic-recommended \
texlive-humanities texlive-humanities-doc texlive-lang-african \
texlive-lang-all texlive-lang-arabic texlive-lang-cjk texlive-lang-cyrillic \
texlive-lang-czechslovak texlive-lang-english texlive-lang-european \
texlive-lang-japanese texlive-lang-chinese texlive-lang-korean \
texlive-lang-french texlive-lang-german texlive-lang-greek \
texlive-lang-indic texlive-lang-italian texlive-lang-other \
texlive-lang-polish texlive-lang-portuguese texlive-lang-spanish \
texlive-latex-base texlive-latex-base-doc texlive-latex-extra \
texlive-latex-extra-doc texlive-latex-recommended \
texlive-latex-recommended-doc texlive-luatex texlive-math-extra \
texlive-metapost texlive-metapost-doc texlive-music \
texlive-omega texlive-pictures texlive-pictures-doc texlive-plain-extra \
texlive-plain-generic \
texlive-pstricks texlive-pstricks-doc texlive-publishers \
texlive-publishers-doc texlive-science texlive-science-doc texlive-xetex \
thailatex tipa tipa-doc xindy xindy-rules xmltex asymptote texinfo
Installation d'un "fake package"
================================
Version simple
--------------
Télécharger le `paquet <images/texlive-linux/texlive-local_2018-1_all.deb>`__ que j'ai créé et l'installer.
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
sudo dpkg -i texlive-local_2018-1_all.deb
Version manuelle
----------------
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
sudo apt install equivs --no-install-recommends
mkdir -p /tmp/tl-equivs && cd /tmp/tl-equivs
wget https://www.tug.org/texlive/files/debian-equivs-2018-ex.txt -O texlive-local
equivs-build texlive-local
sudo dpkg -i texlive-local_2018-1_all.deb
sudo apt install -f
Installation de la dernière version de teXLive
==============================================
Installer le nécessaire à l'installation :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
sudo apt install perl-tk
cd /tmp
wget http://mirror.ctan.org/systems/texlive/tlnet/install-tl-unx.tar.gz
tar -vxzf install-tl-unx.tar.gz
cd install-tl-2018????
sudo ./install-tl -gui
|Installation TeXLive étape 1|
Pour une installation minimale de TeXLive, vous choisirez « custom install ».
|Installation TeXLive étape 2|
Désactivez « Installer la documentation des macros et polices » ainsi que « Installer les sources des macros et polices ».
|Installation TeXLive étape 3|
Ensuite, il faut intégrer les chemins dans */etc/profile.d/texlive.sh*
.. class:: code
.. code-block:: bash
:linenos: none
MANPATH=/usr/local/texlive/2018/texmf-dist/doc/man:$MANPATH
INFOPATH=/usr/local/texlive/2018/texmf-dist/doc/info:$INFOPATH
PATH=/usr/local/texlive/2018/bin/x86_64-linux:$PATH
Il vous faut ensuite installer les paquets supplémentaires requis.
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
source /etc/profile.d/texlive.sh
tlmgr install adjustbox amsfonts amsmath asymptote \
avantgar babel babel-french cancel carlisle collectbox colortbl ec enumitem \
fancyhdr geometry graphics hyperref iftex interval latex-bin latexmk lm marvosym \
mathtools ms multido numprint oberdiek pgf psnfss pst-3d pst-arrow pst-eucl \
pst-math pst-node pst-plot pst-tools pstools pstricks pstricks-add tkz-tab tools \
units url wasy wasy2-ps wasysym wrapfig xcolor xkeyval
.. |Installation TeXLive étape 1| image:: images/texlive-linux/texlive1.png
.. |Installation TeXLive étape 2| image:: images/texlive-linux/texlive2.png
.. |Installation TeXLive étape 3| image:: images/texlive-linux/texlive3.png
.. |Installation TeXLive étape 4| image:: images/texlive-linux/texlive4.png
:title: Une distribution LaTeX allégée pour OS X
:date: 2013-11-20 12:00
:category: installer
:authors: Yves
:description: Une distribution LaTeX allégée pour OS X
Cet article est destiné aux utilisateurs avancés de OS X, soucieux d’économiser de l’espace disque,
qui souhaitent installer BasicTeX, une distribution LaTeX plus légère que MacTeX.
**Avertissement:** *La procédure implique d’être à l’aise avec le Terminal pour lancer des lignes de commandes en mode super utilisateur.*
Installation de BasicTeX
========================
`Télécharger <http://tug.org/mactex/morepackages.html>`__ et installer **BasicTeX**.
Installation de Ghostscript pour obtenir ps2pdf
===============================================
Pour installer l’utilitaire ps2pdf, `télécharger <http://pages.uoregon.edu/koch/>`__ et installer **Ghostscript**.
**Remarque:** Il est également possible de `télécharger <http://tug.org/mactex/morepackages.html>`__ Ghostscript from MacTeX.
Installation des packages nécessaires à Pyromaths
=================================================
Dans le Terminal, saisir les lignes de commande suivantes afin de mettre à jour TEX Live Manager et d’installer les
packages nécessaires à Pyromaths :
.. class:: console
.. code-block:: bash
:linenos: none
sudo usr/local/texlive/2016basic/bin/universal-darwin/tlmgr update —self
sudo /usr/local/texlive/2016basic/bin/universal-darwin/tlmgr install interval \
numprint cancel units pst-eucl pst-plot wrapfig pstricks pst-node multido \
pst-tools collection-fontsrecommended adjustbox asymptote avantgar collectbox \
enumitem latexmk marvosym pst-3d pst-arrow pst-math pstools pstricks-add \
tkz-tab wasy wasysym
Remarque: Si une fenêtre apparaît demandant d’installer les outils en ligne de commande Xcode,
il suffit de cliquer sur le bouton Plus tard car cette installation n’est pas nécessaire.
\ No newline at end of file
...@@ -64,7 +64,16 @@ h2 { ...@@ -64,7 +64,16 @@ h2 {
} }
h3 { h3 {
padding-bottom: 5px; padding-bottom: 5px;
margin-left: 10px;
font-weight: bold; font-weight: bold;
font-style: italic;
font-size:11px;
}
#trois_cols h3 {
padding-bottom: 5px;
margin-left: 0;
font-weight: bold;
font-style: normal;
font-size:11px; font-size:11px;
} }
h4 { h4 {
...@@ -91,6 +100,10 @@ h4 { ...@@ -91,6 +100,10 @@ h4 {
#deux_cols h5 { #deux_cols h5 {
margin-top: 11px; margin-top: 11px;
} }
.highlight {
padding: 0;
margin: 0;
}
/********************************** /**********************************
* MENUS * MENUS
**********************************/ **********************************/
...@@ -399,7 +412,7 @@ div#deux_cols { ...@@ -399,7 +412,7 @@ div#deux_cols {
.code { .code {
border: 1px dashed #000; border: 1px dashed #000;
margin: 0 20px; margin: 0 20px;
padding: 10px 40px; padding: 10px 10px;
font-family: monospace; font-family: monospace;
display: block; display: block;
} }
...@@ -622,7 +635,7 @@ ul