Commit 96e1cee2 authored by Olivier's avatar Olivier

Correction de deux erreurs signalées par Nicolas Horny

parent 8bb41237
......@@ -11,7 +11,7 @@ Téléchargeable sur http://thermo.ariadacapo.net/ .
<a href="http://www.ariadacapo.net/">Olivier Cleynen</a>.
* De nombreuses illustrations d’auteurs divers sous licences compatibles sont intégrées à ce document ; leurs licence et auteur sont indiquées dans chaque cas.
* D’innombrables améliorations ont été apportées par Antoine L., Hamassala David Dicko, Kévin R., Florianne B., Julien D., Anthony Jouny, Thomas N., Amazigh.L.H, Victor D., Daniel C.-N., Pierrick Degardin, Arthur A., Ulrick M., Solène J., Florian Paupert, Gatien Bovyn, Mehdi Z., Jean-Bernard Marcon, Luc Benoit, Christophe Masutti, Thibault Mattera, et Mireille Bernex, qui sont vivement remerciés.
* D’innombrables améliorations ont été apportées par Antoine L., Hamassala David Dicko, Kévin R., Florianne B., Julien D., Anthony Jouny, Thomas N., Amazigh.L.H, Victor D., Daniel C.-N., Pierrick Degardin, Arthur A., Ulrick M., Solène J., Florian Paupert, Gatien Bovyn, Mehdi Z., Jean-Bernard Marcon, Luc Benoit, Christophe Masutti, Thibault Mattera, Mireille Bernex, et Nicolas Horny, qui sont vivement remerciés.
Ce document est édité par un groupe de travail Framabook en vue de sa publication sous forme de livre début 2015. Un wiki de travail est mis à disposition <a href="http://dokuwiki.framabook.org/doku.php?id=framabookthermodynamique">sur le wiki Framabook</a>.
......
......@@ -16,7 +16,7 @@ Ce document est placé sous licence Creative Commons \myccbysa. Les conditions d
Ce document est édité par un groupe de travail \textit{Framabook} en vue de sa publication sous forme de livre début 2015. Un wiki de travail est mis à disposition à l’adresse \href{http://dokuwiki.framabook.org/doku.php?id=framabookthermodynamique}{dokuwiki.framabook.org/doku.php?id=framabookthermodynamique}, sur lequel vous pouvez participer à son amélioration. Vous pouvez également envoyer vos retours d’expérience, signalements, critiques et autres, toujours très vivement appréciés, directement à Olivier Cleynen à l’adresse olivier.cleynen\raisebox{-0.2ex}{\includegraphics[width=1.7ex]{images/arobase.png}}ariadacapo.net.
De nombreuses personnes, en corrigeant des erreurs ou proposant des améliorations, ont réduit l’entropie de ce document, parmi lesquelles : {\small\textit{Antoine\ L., Hamassala David Dicko, Kévin\ R., Florianne\ B., Julien\ D., Anthony Jouny, Thomas\ N., Amazigh.L.H, Victor\ D., Daniel\ C.-N., Pierrick Degardin, Arthur\ A., Ulrick\ M., Solène\ J., Florian Paupert, Gatien Bovyn, Mehdi\ Z., Jean-Bernard Marcon, Luc Benoit, Christophe Masutti, Thibault Mattera, Mireille \textsc{Bernex}}}. L’auteur leur adresse beaucoup de gratitude ! Toutes les erreurs restantes dans le présent document sont le fait d’Olivier Cleynen.
De nombreuses personnes, en corrigeant des erreurs ou proposant des améliorations, ont réduit l’entropie de ce document, parmi lesquelles : {\small\textit{Antoine\ L., Hamassala David Dicko, Kévin\ R., Florianne\ B., Julien\ D., Anthony Jouny, Thomas\ N., Amazigh.L.H, Victor\ D., Daniel\ C.-N., Pierrick Degardin, Arthur\ A., Ulrick\ M., Solène\ J., Florian Paupert, Gatien Bovyn, Mehdi\ Z., Jean-Bernard Marcon, Luc Benoit, Christophe Masutti, Thibault Mattera, Mireille Bernex, Nicolas Horny}}. L’auteur leur adresse beaucoup de gratitude ! Toutes les erreurs restantes dans le présent document sont le fait d’Olivier Cleynen.
\vspace{0.3cm}
\adjustbox{center}{\swrule{1.025\textwidth}{1pt}}
......
......@@ -305,7 +305,7 @@ Une paroi mobile permet de la comprimer ; nous lui ferons également recevoir et
\thermoquotebegin{O}
S’il était vrai que la vapeur se dépensât par le cylindre à une pression égale à celle de la chaudière, ou qui fût à celle-ci dans un rapport fixe indiqué par un coefficient quelconque, puisqu’il faut toujours à une même locomotive le même nombre de tours de roue, ou le même nombre de coups de piston pour parcourir la même distance, il s’en suivrait que tant que ces machines travaillent à la même pression, elles devraient consommer dans tous les cas la même quantité d’eau pour la même distance.
\thermoquoteend{François-Marie Guyonneau de~Pambour, 1839}{\textit{Théorie de la machine à vapeur} \cite{pambour1839}\vspace{4em}} %handmade vspace
Comment les fluides se comportent-t-ils lorsqu’on les comprime --\ autrement dit, par quel type de «~ressort~» peut-on les modéliser ? On constate expérimentalement que, losqu’on les comprime, la plupart des gaz voient leur pression et leur volume liés par une relation de type $p\ v^{x} = \text{cste.}$ avec $x$ une constante lorsqu’on les comprime (\cref{fig_p-v_pvx})%
Comment les fluides se comportent-t-ils lorsqu’on les comprime --\ autrement dit, par quel type de «~ressort~» peut-on les modéliser ? On constate expérimentalement que, lorsqu’on les comprime, la plupart des gaz voient leur pression et leur volume liés par une relation de type $p\ v^{x} = \text{cste.}$ avec $x$ une constante lorsqu’on les comprime (\cref{fig_p-v_pvx})%
\footnote{Toutefois, nous verrons au \courscinqshort que les liquides/vapeurs ne se comportent pas du tout comme cela sur une plage de propriétés donnée, même si la tendance globale reste la même.}%
.
......
......@@ -512,7 +512,7 @@
Cette convention particulière est que la différence de température entre les points de gel et d’ébullition de l’eau sous atmosphère standard est appelée 100 degrés.
\thermoquoteend{William Thomson, 1854~\cite{kelvin1854}}{\onlyframabook{\vspace{1em}}}%handmade
Reste le choix d’un étalon. Thomson revient au thermomètre de Celsius et prend le même point de référence (le gel de l’eau pure à pression atmosphérique). Observant que la contraction et la dilatation des fluides reste proportionnelle à leur variation de température absolue, il attribue à ce point de référence une valeur qui permet de conserver la même graduation thermométrique que Celsius. Pour cela, il faut que les températures \SI{100}{\celsius} et~\SI{0}{\celsius}, dont on sait qu’elles permettent un rendement maximal de~\SI{28,8}{\percent}, correspondent à des températures en \si{\kelvin} espacées de 100 unités. Le calcul est simple --\ l’étudiant/e est d’ailleurs encouragé/e à le reproduire\ -- et Thomson obtient la relation :
Reste le choix d’un étalon. Thomson revient au thermomètre de Celsius et prend le même point de référence (le gel de l’eau pure à pression atmosphérique). Observant que la contraction et la dilatation des fluides reste proportionnelle à leur variation de température absolue, il attribue à ce point de référence une valeur qui permet de conserver la même graduation thermométrique que Celsius. Pour cela, il faut que les températures \SI{100}{\celsius} et~\SI{0}{\celsius}, dont on sait qu’elles permettent un rendement maximal de~\SI{26,8}{\percent}, correspondent à des températures en \si{\kelvin} espacées de 100 unités. Le calcul est simple --\ l’étudiant/e est d’ailleurs encouragé/e à le reproduire\ -- et Thomson obtient la relation :
\begin{equation}
\SI{0}{\degreeCelsius} = \SI{273,15}{\kelvin}
\label{eq_synchro_température}
......
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment