Commit 7e16c79b authored by Olivier's avatar Olivier

Reprise de l'annexe pression jaugée/réelle

Le texte de l'annexe sur la distinction entre pression jaugée (indiquée)
et pression réelle est rafraîchi, sans modification du fond.
parent 21e123ae
......@@ -13,6 +13,7 @@
\hypersetup{linkcolor=internallinkcolor}% back to normal link color
\vspace*{\stretch{1}}\restoregeometry
\renewcommand\thesection{A\arabic{section}}
\renewcommand{\theequation}{\thesection/\arabic{equation}}
\restoregeometry
\clearpage\restoredefaultfootoffset
......@@ -42,7 +43,7 @@
%pression
\newgeometry{top=1.5cm, bottom=1.5cm, left=3cm, right=3cm}%
\setlength{\fancyfootoffset}{0cm}%
\section[Pression indiquée et pression réelle]{Distinction entre pression indiquée\\ et pression réelle}
\section{Pression jaugée et pression réelle}
\label{ch_annexe_pression}
\input{contenu_annexe_pression}
......
\index{pression!réelle}\index{pression!atmosphérique}\index{atmosphère, pression de l’}\index{manomètre!jaugé}
La pression indiquée sur un baromètre n’est pas toujours la pression réelle du fluide.
Il faut distinguer la pression \vocab[pression!réelle]{réelle} d’un fluide, que nous utilisons pour nos calculs partout dans ce livre, de la pression \vocab[pression!jaugée]{jaugée} souvent indiquée par les baromètres.
En effet, on mesure souvent la pression à l’aide de manomètres qui sont calibrés sur la pression atmosphérique. Par exemple, lorsque l’on regonfle un pneu en station-service, le manomètre indique \SI{0}{\bar} à pression ambiante --\ toutes les pressions qu’il indiquera seront décalées de la valeur de la pression atmosphérique. Nous nommons cette valeur indiquée la \textbf{\vocab[pression!jaugée (indiquée)]{pression jaugée}}.
La pression jaugée se définit comme :
\begin{equation*}
p_{\text{j}} \equiv p_{\text{réelle}} - p_{\text{atm.}}
\end{equation*}
En effet, il est courant qu’un manomètre soit calibré sur la pression atmosphérique. Par exemple, lorsque l’on regonfle un pneu de voiture en station-service, le manomètre indique \SI{0}{\bar} à pression ambiante --\ toutes les pressions qu’il indiquera seront décalées de la valeur de la pression atmosphérique à cet instant. La valeur indiquée par un tel baromètre est nommée \vocab[pression!jaugée]{pression jaugée}, notée~$p_\text{j}$ et définie ainsi :
\begin{equation}
p_\text{j} \equiv p_\text{réelle} - p_\text{atm.}
\end{equation}
\onlyframabook{\begin{footnotesize}}%handmade, pour éviter une cassure disgracieuse
\begin{equationterms}
\item\tab $p_{\text{j}}$ \tab\tab\tab\tab est la pression jaugée, indiquée au cadran (\si{\pascal}),
\item \tab $p_{\text{réelle}}$ \tab est la pression réelle au sein du réservoir où est faite la mesure (\si{\pascal}),
\item et \tab $p_{\text{atm.}}$ \tab\tab est la pression atmosphérique ambiante (\si{\pascal}).
\item\tab $p_\text{j}$ \tab\tab\tab\tab est la pression jaugée, indiquée au cadran (\si{\pascal}),
\item \tab $p_\text{réelle}$ \tab est la pression réelle au sein du réservoir où est faite la mesure (\si{\pascal}),
\item et \tab $p_\text{atm.}$ \tab\tab est la pression atmosphérique ambiante (\si{\pascal}).
\end{equationterms}
\onlyframabook{\end{footnotesize}}
Un manomètre jaugé indique donc \SI{0}{\bar} quelle que soit la pression ambiante, s’il est laissé à l’air libre. La pression indiquée lors d’une mesure dépendra de la pression atmosphérique ambiante ; elle peut être positive (pneu) ou parfois négative (conduit d’eau ou de pétrole).
Un manomètre jaugé laissé à l’air libre indique donc \SI{0}{\bar} quelle que soit la pression ambiante. La pression indiquée lors d’une mesure dépendra de la pression atmosphérique ambiante ; elle peut être positive (par exemple pour un pneu de voiture) ou parfois négative (par exemple dans un conduit d’eau ou de pétrole).
La pression jaugée est intéressante parce qu’elle indique \emph{la différence} de pression entre chacun des côtés des parois du réservoir (pneu, canalisation) ; elle révèle donc les contraintes qu’elles subissent. La pression réelle de l’air à l’intérieur du pneu n’a pas d’intérêt en tant que telle pour l’automobiliste.
La pression jaugée est intéressante parce qu’elle indique \emph{la différence} de pression entre chacun des côtés des parois du réservoir (pneu, canalisation) ; elle est donc indicative des contraintes qu’elles subissent.
En revanche, c’est la pression réelle dont nous avons besoin pour prédire l’état des fluides. Nous utilisons donc \textbf{toujours la pression réelle} dans nos calculs.
En revanche, c’est la pression réelle dont nous avons besoin pour prédire l’état des fluides. Dans nos calculs en thermodynamique, nous utilisons donc toujours la pression réelle.
......@@ -4,6 +4,7 @@
\addcontentsline{toc}{chapter}{Annexes}
\renewcommand{\chaptermark}{Annexes}
\renewcommand\thesection{A\arabic{section}}
\renewcommand{\theequation}{\thesection/\arabic{equation}}
\clearpage
\section{Abaques de vapeur}
......@@ -26,7 +27,7 @@
\restoregeometry%
\section[Pression indiquée et pression réelle]{Distinction entre pression indiquée et pression réelle}
\section{Pression jaugée et pression réelle}
\label{ch_annexe_pression}
\input{contenu_annexe_pression}
......
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment