Commit 8c9214a8 authored by servanne's avatar servanne

Edition HN, matérialité, mise en scène (titre à changer), parcours,...

Edition HN, matérialité, mise en scène (titre à changer), parcours, proposition de suppression pluridisciplinaire
parent 3e2c0e49
......@@ -3,6 +3,16 @@
## Frag1 (intro) {.fragment}
### Perret_fiche #hybridité : {.main .main-citation}
> On se trouve face à des perspectives intéressantes en terme d'épistémologie mais il faut mener un travail hybride. Il est alors nécessaire de monter en compétences à la fois en terme de savoir-faire que d'érudition se situant alors dans une continuité humaniste.
[Arthur Perret]{.source}
[hybridité]{.keyword}
## Frag2 {.fragment}
### m {.main .main-citation}
>On peut résumer la culture numérique comme une prise de conscience de notre rôle dans la société.
......@@ -17,7 +27,7 @@
L'espace numérique n'est pas une sphère, mais une constituante de notre monde. Du fait de sa structure même, il s'impose à tous et se fait facteur d'échanges, de [porosité]{.keyword}. C'est en ce sens d'ailleurs qu'Arnaud Laborderie a souligné les principes de _morcellement_ et _fragmentation_ qui grâce auxquels l'objet numérique échappe à toute [clôture]{.keyword}.
## Frag2 {.fragment}
## Frag3 {.fragment}
### fauchie_comm. {.main .main-citation}
......@@ -35,7 +45,7 @@ L'espace numérique n'est pas une sphère, mais une constituante de notre monde.
[Sophie Fétro, "Œuvrer avec les machines numériques", *Back Office*, cité par Antoine Fauchié]{.source}
## Frag3 {.fragment}
## Frag4 {.fragment}
### m {.main .main-slide}
......@@ -45,7 +55,7 @@ L'espace numérique n'est pas une sphère, mais une constituante de notre monde.
Emmanuël Souchier soulève l'importance de dissocier _écriture_ et _livre_ qui, aujourd'hui, sont culturellement compris comme un seul et même objet, un codex. L'écriture doit s'affranchir de son médium, dont elle n'a pas toujours été dépendante. Dire que le numérique nous permet de repenser de manière réflexive les usages et les discours, c'est de la « tarte à la crème ». Il faut plutôt comprendre le numérique comme une _injonction_ à remplacer le livre dans son espace : celui de l'histoire et de la culture. L'écriture et le livre sont avant tout _communication_, _réponses_ à des besoins anthopologiques. Cependant, leurs usages contemporains sont davantage dictés par une logique marchande. L'industrie du numérique ne pense ni l'écriture, ni le livre, ni même l'information véhiculée, mais l'usager conçu comme consommateur. Le _design_, pour Elsa Tadier, est ce qui réinscrit la dimension humaine dans les dispositifs d'écriture et de lecture de que dans nos propres outils/machines. C'est dans ce même ordre d'idée que Jean-Louis Soubret affirme avec conviction que « les humanités numériques ne sont pas si éloignées du design. »
## Frag3 {.fragment}
## Frag5 {.fragment}
### t {.main .main-photo .polaroid}
......@@ -58,7 +68,7 @@ Emmanuël Souchier soulève l'importance de dissocier _écriture_ et _livre_ qui
Accessibilité, pérennité et transmission sont les enjeux premiers de la publication scientifique, de l'existence même du savoir. Pour Anthony Masure, il faut concevoir la pensée _comme de saisie_ et donc, les formats de publications doivent favoriser les conditions de saisie. Si le WWW à d'abord été conçu pour répondre à des problématiques de chercheurs (Berners-Lee), il faut aujourd'hui le refonder comme [espacepublic]{.keyword}. Le Web d'aujourd'hui est à la dérive, emporté par le capitalisme. Il est devenu « web des plateformes, c'est-à-dire web de prolétarisation », celui aussi de la « captation des savoirs à des fins marchandes ». Ce point de vue critique fait écho aux positions de Lucile Haute, qui pointe les limites des solutions « clé-en-main » proposées par certains éditeurs et diffuseurs dans le monde du libre-accès. Trouver une identité éditoriale est aussi une question de design.
## Frag4 {.fragment}
## Frag6 {.fragment}
### m {.main .main-citation}
......@@ -71,7 +81,7 @@ Accessibilité, pérennité et transmission sont les enjeux premiers de la publi
_Design_ et _humanités numériques_ vont de pair. Le design ne doit pas être contemplatif, mais innovant : alliant contenu et forme. Dans le champ des Humanités numériques, il devient essentiel de mieux prendre en compte le design. Celui-ci permet en effet de créer "*un espace de dialogue capable d'assumer la forme de ce qu'il discute*", pour reprendre les mots de Jean-Louis Soubret. Cette logique est aussi, en quelque sorte, celle de Florence Rio qui pense la mise en forme -- ou mise en scène -- des contenus de manière à rendre autre chose qu'une littérature typique de la forme livresque
## Frag {.fragment}
## Frag7 {.fragment}
### m {.main .main-slide}
......@@ -81,7 +91,7 @@ _Design_ et _humanités numériques_ vont de pair. Le design ne doit pas être c
Encourager le développement numérique, c'est aussi inventer de nouveaux médias, comme _Bug Magazine_, présenté par Nicolas Tilly. La philosophie du journal : "embrasser le numérique non plus comme cette chose vague (support, système, outil, matérialité ?), mais une culture."
## Frag4 : enjeux de publication (suite) {.fragment}
## Frag8 : enjeux de publication (suite) {.fragment}
### m {.main .main-citation}
......@@ -93,3 +103,14 @@ Encourager le développement numérique, c'est aussi inventer de nouveaux média
En dehors des _humanités numériques_ s'opèrent des recherches d'innovations toutes autres. La logique est alors plus industrielle ou commerciale. Elle est issue de cet "autre _web_" dont ont parlé plusieurs intervenants durant le colloque -- celui qui, en fait, est hégémonique. Jean-Michel Gascuel, confondateur de _Googtime_, travaille avec des éditeurs, des entreprises et diverses équipes qui cherchent l'**objet-livre** de demain, plus objet qu'écriture ou savoir, mais somme toute, ancré dans la culture. « *On travaille sur des problématiques d'éditeurs -- financières et non celles de
chercheurs.* », répond-t-il à plusieurs reprises à ses interlocuteurs.
## frag9 {.fragment}
### Lacelle_visuel[texte issu du pwp, p. 23-28] {.main .main-slide}
![Présentation de Nathalie Lacelle, Marie-Christine Beaudry, Prune Lieutier](img/slides/Lacelle.png)
### Lacelle_fiche {.glose .glose-text}
Nathalie Lacelle, Marie-Christine Beaudry, Prune Lieutier soulignent le manque de « traducteurs » entre les maillons, les mondes de la pratique et de la recherche.
......@@ -19,7 +19,7 @@
### Jahjah_tweet {.main .main-twitter-tweet}
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">un auteur support. <a href="https://t.co/m9nu1TtxX0">https://t.co/m9nu1TtxX0</a></p>&mdash; monterosato (@monterosato) <a href="https://twitter.com/monterosato/status/990976290474942464?ref_src=twsrc%5Etfw">30 avril 2018</a></blockquote>
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Un auteur support. <a href="https://t.co/m9nu1TtxX0">https://t.co/m9nu1TtxX0</a></p>&mdash; monterosato (@monterosato) <a href="https://twitter.com/monterosato/status/990976290474942464?ref_src=twsrc%5Etfw">30 avril 2018</a></blockquote>
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/marc_jahjah?ref_src=twsrc%5Etfw">@marc_jahjah</a> <a href="https://twitter.com/monterosato?ref_src=twsrc%5Etfw">@monterosato</a> voire même
&nbsp;: l’auteur en tant que tel comme nouvelle matérialité relais&nbsp;? (je plaisante pas tant que ça)</p>&mdash; françois bon (@fbon) <a href="https://twitter.com/fbon/status/990974940575948800?ref_src=twsrc%5Etfw">30 avril 2018</a></blockquote>
......@@ -61,10 +61,14 @@ Comme lecteurs et lectrices, on appréhende physiquement la matière en tournant
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">« Objet à lire », un terme intéressant à retenir. <a href="https://twitter.com/hashtag/ECRIDIL2018?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#ECRIDIL2018</a></p>&mdash; Ncls_Tll ✏️📲 (@nicolastilly) <a href="https://twitter.com/nicolastilly/status/990965144225243136?ref_src=twsrc%5Etfw">30 avril 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
### g {.glose .glose-citation}
### g {.glose}
### Tadier_visuel {.main .main-slide}
### Tadier_visuel {.main .main-citation}
> Le livre est creusé par des traces de frottement, de grattement et la peinture effacée sous les baisers dévorateurs.
[Elsa Tadier (à propos du Psautier et Rosaire de la Vierge)]{.source}
### g {.glose .glose-slide}
[Présentation d'Elsa Tadier](img/slides/extraitTadier.png)
# Mise en scène du livre {.chapter}
# Tranferts {.chapter}
[Mises en scènes]{.shorter}
## frag1 {.fragment}
### Deseilligny_PP {.main .main-slide}
![Oriane Deseilligny](img/slides/Deseilligny_visuelp.2_miseenscene.png)
### Deseilligny_pad {.glose .glose-texte}
La communication propose une étude du livre imprimé en régime numérique, à travers une analyse des processus de communications et de mise en scène du livre en tant qu'objet imprimé. Le livre devient le sujet principal d'images et d'approches en communication en tant qu'il est porteur d'une signification.
## frag2 {.fragment}
### Deseilligny_pad {.main .main-citation}
> Le livre fabrique un ethos de marque culturelle.
......@@ -20,75 +10,76 @@ La communication propose une étude du livre imprimé en régime numérique, à
[Oriane Deseilligny]{.source}
### g {.glose}
### g {.glose .glose-texte}
#### Deseilligny_pad {.glose .glose-texte}
En dehors de l'industrie éditoriale, les marques (de vêtements, d'accessoires...) qui utilisent le livre dans ses publicités aspirent à s'approprier ses connotations symboliques et affectives, notamment avec la rhétorique visuelle ou picturale et les codes de la nature morte, du punctum.
Comment les professionnels (libraires, éditeurs) du livre mettent en scène les objets-livres, comment l'iconographie du livre est abordée aujourd'hui ?
## frag2 {.fragment}
La marque qui utilise le livre dans ses publicités aspire à des connotation symboliques et affectives, notamment avec la rhétorique visuelle ou picturale et les codes de la nature morte / punctum.
### Deseilligny_PP {.main .main-slide}
On dénote d'un héritage d'une culture visuelle avec des formes modernes qui s'apparentent aux cabinets de curiosités, tout particulièrement surtout chez les blogueurs.
![Oriane Deseilligny](img/slides/Deseilligny_visuelp.13_miseenscene.png)
#### Deseilligny_pad {.glose .glose-keyword}
### Deseilligny_pad {.glose .glose-texte}
\#cabinetsdecuriosités
Oriane Deseilligny propose une étude du livre imprimé en régime numérique, à travers une analyse des processus de communications et de mise en scène du livre en tant qu'objet imprimé. Le livre, en ce sens, devient le sujet principal d'images et d'approches en communication en tant qu'il est porteur d'une signification. On reconnaît ainsi l'héritage d'une culture visuelle avec des formes modernes qui s'apparentent cabinetsdecuriosités, tout particulièrement chez les blogueurs.
## frag3 {.fragment}
### Table Ronde {C}-PAD {.main .main-photo .polaroid}
![Travailler collectivement pour mieux appréhender l'objet-création.](c.jpg)
![Travailler collectivement pour mieux appréhender l'objet-création.](img/photos/c.jpg)
### g {.glose}
### g {.glose .glose-texte}
#### g {.glose .glose-texte}
Parmi les projets éditoriaux numériques qui font surface, il s'agit pour la plupart d'expérimentations car les artistes sont souvent confrontés à des contextes industriels contraignants. Les acteurs du marché du livre ont du mal à dépasser le statut d'objet livre dans ses dimensions culturelles et esthétiques. Les éditeurs ont alors du mal à passer au beau livre numérique. Quelques éditeurs de livre d'art ont essayé de développer leurs collections en epub - mais cela reste anecdotique. Un éditeur de livre d'art qui fait aujourd'hui du livre numérique démontre une idée de stratégie de distinction par l'innovation.
Les éditeurs ont la volonté de développer des beaux livres numériques, vendus très chers, car le livre fait la personne que l'on est.
## frag4 {.fragment}
#### g {.glose .glose-texte}
### Table Ronde {C}-PAD {.main .main-citation}
Parmi les projets éditoriaux numériques qui font surface, il s'agit pour la plupart d'expérimentation car ils sont souvent confrontés à des contextes industriels contraignants. Les acteurs du marché du livre ont du mal à dépasser le statut d'objet livre dans ses dimensions culturelles et esthétiques. Les éditeurs ont alors du mal à passer au beau livre numérique.
>La question de la traduction nous ramène à la question de l'écriture : comment écrire une oeuvre hypermédiatique sur le plan autant littéraire que programmatif ?
#### g {.glose .glose-texte}
[Ariane Savoie]{.source}
Quelques éditeurs de livre d'art ont essayé de développer leurs collections en epub. Un éditeur de livre d'art qui fait aujourd'hui du livre numérique démontre une idée de stratégie de distinction par l'innovation.
### g {.glose .glose-texte}
## frag4 {.fragment}
L'échange entre l'écriture numérique et papier est questionnée de plus en plus par la revue _bleuOrange_, confrontée à l'obsolescence des technologies et des différents langages.
### Table Ronde {C}-PAD {.main .main-keynote}
\#traduction
##frag5 {.fragment}
La question de la traduction ramène la question de l'écriture : comment écrire une oeuvre hypermédiatique sur le plan autant littéraire que programmatif ?
### Masure-photo {.main .main-photo .polaroid}
![Anthony Masure](img/photos/Masure_visuelp.35_miseenscene.png)
### g {.glose}
#### Table ronde (C)-PAD {.glose .glose-texte}
L'échange entre l'écriture numérique et papier est questionnée de plus en plus par bleuOrange car on est confronté à l'obsolescence des technologies. La revue bleuOrange est toujours confrontée à ces différents langages. Elle est en train de revoir la mission pour réfléchir sur la question de traduction, du français vers l'anglais, à rebours de la pratique actuelle qui est celle de la traduction de textes de l'anglais vers le français.
## frag6 {.fragment}
#### Table ronde (C)-PAD {.glose .glose-texte}
### Gascuel_fiche : TRANSMEDIA ==> AU-DELÀ DES FRONTIÈRES, OUVERTURE DU SPECTRE-LIVRE {.main .main-texte}
À propos du devenir authentique des techniques : une technique apparaît avant qu'on sache vraiment à quoi elle sert.
L'objet transmédia est quelque chose qui dépasse largement le spectre du livre traditionnel, papier. Il est un objet connecté au monde, aux objets et est plus un outil qu'un objet fermé. « Trans- », il dépasse les notions de clôtures traditionnelles. On trouve, parmi les prototypes de ces objets, des étiquettes de vin où sont reliées des recettes qui s'y accordent, _Don Camillo_, bouquin par lequel on accède à un film, récit pour enfants (_Petit ours brun_) qui se relie à des épisodes de séries jeunesse. Le livre transmédia, dans ces exemples, est une clé d'accès à un contenu numérique. C'est un gadget.
##frag5 {.fragment}
### g {.glose .glose-slide}
![Slide Jean-Michel Gascuel](img/gascuel-slide01.png)
### Masure-photo {.main .main-photo .polaroid}
![Anthony Masure](@Masure_visuelp.35_miseenscene.png)
##frag7 {.fragment}
### Masure-fiche {.glose .glose-texte}
### m {.main}
Anthony Masure, en designer graphique, note la gestion typographique parfois « hasardeuse », faite sans regard aux codes et aux pratiques pourtant bien établis dans les techniques de mise en page. Les qualités graphiques des objets de lecture reçoivent peu d'attention sur le plan de la forme et prennent peu en compte le retour des lecteurs, qui en est pourtant le receveur.
#### {.main-slide}
![Présentation d'Elsa Tadier](img/slides/Tadier_visuelp.6_miseenscene.png)
##frag6 {.fragment}
### CarnetDLIS {.main .main-tweet}
#### {.main-slide}
RT @servanne_m: #ecridil2018 Magnifique présentation d'Elsa Tadier qui rappelle étrangement celle d'@ODeseilligny hier matin [[991345477261111296]{.underline}](https://twitter.com/servanne_m/status/991345477261111296)
![Présentation d'Oriane Deseilligny](img/slides/Deseilligny_visuelp.2_miseenscene.png)
### Tadier_Slide {.glose .glose-slide}
### CarnetDLIS {.glose .glose-twitter-tweet}
![Slide Elsa Tadier](@Tadier_visuelp.6_miseenscene.png)
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/ecridil2018?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#ecridil2018</a> Magnifique présentation d&#39;Elsa Tadier qui rappelle étrangement celle d&#39;<a href="https://twitter.com/ODeseilligny?ref_src=twsrc%5Etfw">@ODeseilligny</a> hier matin (l&#39;image du livre, de la peinture Renaissance aux blogues de lecteurs)</p>&mdash; Servanne M. (@servanne_m) <a href="https://twitter.com/servanne_m/status/991345477261111296?ref_src=twsrc%5Etfw">1 mai 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
......@@ -2,25 +2,28 @@
[Parcours]{.shorter}
## frag1
### Drochon_Slide 6 {.main .main-slide}
![Julien Drochon - #expérience](img/slides/Drochon_visuelp.6_fragment.png)
### Tréhondart-fiche {.main .main-citation}
### g {.glose .glose-citation}
>Faire l'expérience d'une lecture numérique c'est avant tout faire l'expérience d'une dissociation.
>La lecture numérique doit pouvoir donner la possibilité de faire son choix librement.
[Nolwenn Tréhondart]{.source}
### g {.glose .glose-texte}
\#lecture_numérique
## frag2
### Tréhondart-fiche {.main .main-citation}
### Drochon_Slide 6 {.main .main-slide}
\#lecture_numérique
![Julien Drochon - #expérience](img/slides/Drochon_visuelp.6_fragment.png)
### g {.glose .glose-citation}
>La lecture numérique doit pouvoir donner la possibilité de faire son choix librement.
>Faire l'expérience d'une lecture numérique c'est avant tout faire l'expérience d'une dissociation.
[Nolwenn Tréhondart]{.source}
[Julien Drochon]{.source}
##frag3
......@@ -30,46 +33,39 @@
### g {.glose .glose-texte}
\#parcours_de_lecture, \#expérience
_L'Abécédaire des mondes lettrés_ met en place une potentialité de parcours de lecture non contraints : l'organisation des termes offre des potentialités libres -- bien que prévues par les liens proposés entre les différents termes. En revanche, le papier fait directement référence à une matéralité qui contraint le parcours de lecture. \#parcours_de_lecture, \#expérience
>Les potentialités de parcours de lecture non contraints : l'organisation des termes offre des potentialités libres bien que prévues par les liens proposés entre les différents termes. Le papier fait directement référence à une matéralité qui contraint le parcours de lecture.
##frag4
[Benoît Epron]{.source}
### m {.main .main-slide}
##frag4
### Laborderie_fiche {.main .main-texte}
[Le projet d'édition numérique enrichie de Candide, présenté par Arnaud Laborderie](img/slides/candide.png)
Nicolas Laborderie évoque les expérimentations en milieu scolaire et la mise en oeuvre de recherches sur le web : l'entrée privilégiée dans le texte se fait par mode sonore. Certains élèves ont véritablement surfé sur l'appli comme sur un site web.
### Laborderie_fiche {.glose .glose-texte}
### g {.glose .glose-texte}
Arnaud Laborderie évoque les expérimentations en milieu scolaire et la mise en oeuvre de recherches sur le web : pour les élèves, l'entrée privilégiée dans le texte se fait par mode sonore : l'écrits se trouve oralisé. Surtout, certains élèves ont véritablement surfé sur les oeuvres littéraires, comme sur un site web. \#expérience \#immersion \#parcours_de_lecture
\#expérience \#immersion \#parcours_de_lecture
##frag5
### Jahjah_fiche {.main .main-texte}
À propos de l'énonciation éditoriale selon Souchier et Jeanneret&nbsp;: chaque métier de la fabrication du livre a laissé une trace de son passage sur le livre.
### glose
### Paquienséguy_photo {.main .main-photo .polaroid}
#### g {.glose .glose-texte}
![Françoise Paquienséguy](img/photos/paquienseguy2.jpg)
\#linéarité, \#déplacement_du_lecteur, \#labyrinthe, \#fil_d_Ariane, \#errance
### g {.glose .glose-citation}
#### g {.glose .glose-texte}
>Le format du CD-ROM culturel réinvesti permettrait, peut-être plus que les autres, de créer au profit de l'artiste.
Énigme à résoudre par l'expérience de lecture renégociation constante entre les acteurs travaillant la tension entre une linéarité-labyrinthe et une discontinuité-fil d'Ariane.
Matérialité éditoriale qui est retravaillée par les lecteurs. Par leur interprétation, ils deviennent des actants.
Idée d'une autorité distribuée à travers la généalogie des signes et des ordres négociés.
Arguments anticipés dans la fabrication de l'espace éditorial.
[Françoise Paquienséguy]{.source}
##frag6
##frag5
### Jahjah_fiche {.main .main-citation}
### Paquienséguy_photo {.main .main-photo .polaroid}
> À propos de l'énonciation éditoriale selon Souchier et Jeanneret&nbsp;: chaque métier de la fabrication du livre a laissé une trace de son passage sur le livre.
![Françoise Paquienséguy](/Users/jeanne/gitlab/ecridil-booksprint/img/photos/paquienseguy2.jpg)
[Marc Jahjah]{.source}
### g {.glose .glose-citation}
>Le format du CD-ROM culturel réinvesti permettrait, peut-être plus que les autres, de créer au profit de l'artiste.
### glose {.glose .glose-texte}
[Françoise Paquienséguy]{.source}
La matérialité éditoriale est aussi retravaillée par les lecteurs. Par leur interprétation, ceux-ci deviennent des actants. C'est tout le principe d'une _autorité distribuée_ à travers la généalogie des signes et des ordres négociés, comme le soulignent Marc Jahjah et Clémence Jacquot.
\#linéarité, \#déplacement_du_lecteur, \#labyrinthe, \#fil_d_Ariane, \#errance
......@@ -14,11 +14,8 @@
### Paquienséguy_visuelp.1 {.main .main-citation}
> 1. Les e-albums.
>
> - En ligne droite des cd-rom culturels produits et promus par la Réunion des Musées Nationaux à la fin des années 1990
> - Glissement du « multimédia » au « transmédia » de Jenkins et son « univers narratif original »
> - Complément aux grandes expositions entre le catalogue d'exposition, la conférence introductive et la trace
> Les e-albums reflètent le glissement du « multimédia » au « transmédia » de Jenkins et son « univers narratif original »
. Ils deviennent un complément aux grandes expositions entre le catalogue d'exposition, la conférence introductive et la trace
[Françoise Paquienséguy]{.source}
......@@ -51,12 +48,11 @@ L'objet transmédia est quelque chose qui dépasse largement le spectre du livre
## frag5 {.fragment}
### Lacelle_visuel[texte issu du pwp, p. 23-28] {.main .main-citation}
### Lacelle_visuel[texte issu du pwp, p. 23-28] {.main .main-slide}
> Un besoin d'accompagnement des acteurs de la chaîne de production. Un besoin de soutien technique. Des financements peu accessibles et peu adaptés aux réalités de production. *Des objets qui ne rentrent dans aucune “case”*.
![Présentation de Nathalie Lacelle, Marie-Christine Beaudry, Prune Lieutier](img/slides/Lacelle.png)
[Lacelle_visuel]{.source}
### Lacelle_fiche {.glose .glose-text}
On remarque le manque des «traducteurs» entre les maillons, les mondes de la pratique et de la recherche.
Nathalie Lacelle, Marie-Christine Beaudry, Prune Lieutier soulignent le manque de «&nbsp;traducteurs&nbsp;» entre les maillons, les mondes de la pratique et de la recherche.
......@@ -16,6 +16,12 @@
![Arthur Perret, Sémiotique des fluides](img/slides/Perret_visuelp.12_Semiotique.png)
### Tadier_Pad {.glose .glose-texte}
Elsa Tadier et Emmanuël Souchier soulèvent l'idée d'une rupture sémiotique.
Avec les tablettes, la perception même du volume est à requestionner.
## frag {.fragment}
### Palatine_PAD&nbsp;: sur la circulation du sens {.main .main-texte}
......@@ -24,30 +30,22 @@ Le projet d'édition de l'Anthologie Palatine mené par l'équipe de la CRC sur
## frag {.fragment}
### tweet {.main-twitter-tweet}
#### tweet {.main-twitter-tweet}
### tweet {.main .main-twitter-tweet}
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/ecridil18?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#ecridil18</a> Le livre poreuse met à l&#39;épreuve les concepts de l&#39;édition traditionnelle; l&#39;auteure J. Mézenc parle d&#39;oeuvre hybride, où se croisent et se mélange les voix de 3 personnages. Polyphonie, mais aussi matérialités mélangées. Un paratexte qui construit une errance</p>&mdash; Tom Lebrun (@tolebrun) <a href="https://twitter.com/tolebrun/status/990945492958838784?ref_src=twsrc%5Etfw">30 avril 2018</a></blockquote>
#### tweet {.main-twitter-tweet}
### tweet {.glose .glose-twitter-tweet}
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">... Avec des termes de labyrinthe, de fil d&#39;ariane, etc. L&#39;espace éditorial, supports comme gestes, s&#39;organisent d&#39;une manière spécifique ==&gt; l&#39;enjeu de la présentation est de comprendre comment</p>&mdash; Tom Lebrun (@tolebrun) <a href="https://twitter.com/tolebrun/status/990945715408031745?ref_src=twsrc%5Etfw">30 avril 2018</a></blockquote>
<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>
## frag {.fragment}
### Tadier_Pad {.main .main-texte}
Elsa Tadier et Emmanuël Souchier soulèvent l'idée d'une rupture sémiotique.
Avec les tablettes, la perception même du volume est à requestionner.
### g {.glose}
## frag {.fragment}
### Deseilligny_slide {.main .main-slide}
![Oriane Deseilligny, le livre scénographié](img/slides/Deseilligny_visuelp.10_Semiotique.png)
![Présentation d'Oriane Deseilligny](img/slides/Deseilligny_visuelp.10_Semiotique.png)
### g {.glose .glose-texte}
### g {.glose}
Dans ses mises en scènes sur le web (blogues de lecteurs, sites d'éditeurs ou sites de marques qui n'ont rien à voir avec le monde de l'édition), le livre est scénographié en fonction de ses signifiants connotés positivement : certains motifs récurrents fleurs, tasses à café, fauteuil... renvoient au moment de la lecture, conçu comme un moment de divertissement.
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or to comment