Commit 61c9caba by arpinux

mise en place de l'export html-standalone

parent 21b682c5
Pipeline #17240 passed with stages
in 29 seconds
......@@ -2,6 +2,8 @@
![debian text mini](img/logo_debian_txt_mini.png) *sans se prendre la tête*
![deb9](img/debian_stretch.png)
[https://lescahiersdudebutant.fr/](https://lescahiersdudebutant.fr)
**--À propos de ce manuel--**
......@@ -12,7 +14,7 @@ Vous trouverez dans ces pages **les réponses à vos premières questions** sur
Vous pourrez **aller plus loin** et obtenir des informations sur la protection de la vie privée, la sauvegarde de vos données ou les différents acteurs du monde Libre français.
Les manuels commencent généralement par l'apprentissage des bases théoriques et du terminal. **Les cahiers du débutant prennent le parti du "graphique"** : ils sont conçus pour un démarrage rapide sur Debian, écran allumé, les doigts sur le clavier, la souris à côté.
Les manuels commencent généralement par l'apprentissage des bases théoriques et du terminal. **Les cahiers du débutant prennent le parti du "graphique"** : ils sont conçus pour un démarrage rapide sur Debian, écran allumé, les doigts sur le clavier, la souris à côté ![cool](img/cool.png).
**--Ce manuel n'est pas exhaustif et n'en a pas la mission.--**
......@@ -28,10 +30,13 @@ Si vous désirez un manuel complet Debian, consultez **les Cahiers de l'admin **
**--Comment utiliser ce manuel ?--**
La version en ligne dispose d'un champ de recherche efficace, n'hésitez pas à y entrer un mot ou deux,
La version PDF intègre un sommaire plus que détaillé en fin de guide,
La version HTML-archive s'ouvre sur une page unique, ce qui facilite la recherche simple depuis votre navigateur grâce au raccourcis [Ctrl]+[f]
La version ePub profite de la table des matières détaillée et des fonctions de recherche de votre lecteur d'ebooks.
Cela dépend de la version que vous consultez :
- la version en ligne dispose d'un champ de recherche efficace, n'hésitez pas à y entrer un mot ou deux,
- la version PDF intègre un sommaire plus que détaillé en fin de guide,
- la version HTML-archive s'ouvre sur une page unique, ce qui facilite la recherche simple depuis votre navigateur grâce au raccourcis [Ctrl]+[f]
- la version ePub profite de la table des matières détaillée et des fonctions de recherche de votre lecteur d'ebooks.
- la version ODT n'est là que pour permettre une modification aisée pour les utilisateurs non habitués au format GIT/Markdown/Mkdocs...
---
......
......@@ -169,7 +169,7 @@ Les touches "non-alphabétiques" de votre clavier vous donnent accès aux foncti
| [Tab] ou [Tabulation] | Représentée par deux flèches allant dans des sens opposés, elle permet de compléter une commande ou de circuler dans les menus d'une fenêtre. Vous trouverez cette touche à la gauche du clavier la plupart du temps. |
| [Shift] ou [MAJ] | Représentée par une large flèche vers le haut, elle permet de taper des lettres majuscules ou des chiffres. |
| [CapsLock] ou [Verrouillage] | Représentée par un cadenas ou un [Shift] plus large, elle permet de simuler le maintien de la touche [Shift]. |
| [F1], [F2][F12] | Exécutent des fonctions variées… Forcément. La touche [F1] est communément utilisée pour l'aide des applications, [F11] pour le passage en plein-écran… Par exemple. |
| [F1], [F2]...[F12] | Exécutent des fonctions variées... Forcément. La touche [F1] est communément utilisée pour l'aide des applications, [F11] pour le passage en plein-écran par exemple. |
### Les raccourcis clavier
......@@ -207,13 +207,7 @@ Chaque symbole est associé à une combinaison de touche(s). Ainsi pour écrire
![](img/caracteres_touche.png)
*Le détail des caractères disponibles depuis la touche [c]*
Si vous n'êtes pas à l'aise avec les exercices de pression simultanée, vous pouvez toujours copier-coller les caractères spéciaux depuis [un tableau de caractères](http://www.jchr.be/html/caracteres.htm#) ou depuis les exemples donnés ci-après.
| Caractères ||
-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|-|
en grand|Ÿ|Á|Â|Ã|Ä|Å|Æ|Ç|È|É|Ê|Ë|Ì|Í|Î|Ï|Ð|Ñ|Ò|Ó|Ô|Õ|Ö|Ø|Œ|Š|
en petit|Ÿ|á|â|ã|ä|å|æ|ç|è|é|ê|ë|ì|í|î|ï|ð|ñ|ò|ó|ô|õ|ö|ø|œ|š|
autres|‰|ß|¥|£|®|©|®|ª|×|÷|±|²|³|¼|½|¾|µ|¿|¶|·|¸|º|°|¯|§|…|
Si vous n'êtes pas à l'aise avec les exercices de pression simultanée, vous pouvez toujours copier-coller les caractères spéciaux depuis [un tableau de caractères](http://www.jchr.be/html/caracteres.htm#).
## Exercices en ligne
......@@ -238,18 +232,21 @@ Une des grandes forces des systèmes GNU/Linux est la gestion des utilisateurs.
### $USER
![user](img/icon_user.png) En règle générale, l'utilisateur, c'est évidemment vous. On parle parfois d'*Interface chaise/clavier (ICC)*, puisque votre place est bien entre la chaise et le clavier, ou la souris. Lorsque vous travaillez sur votre ordinateur, celui-ci ne vous voit pas. Il voit juste les actions d'un utilisateur (*user* en anglais) ayant un nom (*login*), et parfois un mot de passe (*password*).
![user](img/icon_user.png)
En règle générale, l'utilisateur, c'est évidemment vous. On parle parfois d'*Interface chaise/clavier (ICC)*, puisque votre place est bien entre la chaise et le clavier, ou la souris. Lorsque vous travaillez sur votre ordinateur, celui-ci ne vous voit pas. Il voit juste les actions d'un utilisateur (*user* en anglais) ayant un nom (*login*), et parfois un mot de passe (*password*).
Chaque utilisateur est autorisé par l'ordinateur à réaliser un certain nombre d'actions. Votre utilisateur peut, par exemple, utiliser la souris et le clavier, lire et écrire certains documents (fichiers), mais pas tous. On appelle cela les *droits* : pour effectuer des tâches d'administration, il faut obtenir les droits de l'administrateur **root** (chap.3.8.3).
### ROOT
![root](img/icon_root.png) Un seul utilisateur a tous les droits, c'est *l'administrateur*. Cet utilisateur est donc en mesure de réaliser certaines tâches (pour l'administration du système notamment) que les utilisateurs *normaux* ne peuvent pas faire. Mais une mauvaise manipulation réalisée par cet utilisateur *root* est en mesure de tout casser.
![root](img/icon_root.png)
Un seul utilisateur a tous les droits, c'est *l'administrateur*. Cet utilisateur est donc en mesure de réaliser certaines tâches (pour l'administration du système notamment) que les utilisateurs *normaux* ne peuvent pas faire. Mais une mauvaise manipulation réalisée par cet utilisateur *root* est en mesure de tout casser.
Sur un ordinateur de bureau à la maison, vous pouvez utiliser l'ordinateur à la fois comme *utilisateur* et comme *administrateur*. Certaines actions bien précises sont à faire pour passer de l'un à l'autre, dont la saisie du mot de passe administrateur root (chap.3.8.3).
### Séparer pour sécuriser
![chose](img/icon_chose.png) C'est cette distinction nette, qui n'existe pas nécessairement sous d'autres systèmes d'exploitation, qui renforce la stabilité et la sécurité du système Debian GNU/Linux dont nous avons parlé en début de manuel. En utilisant un *simple utilisateur*, vous ne pouvez pas rendre votre ordinateur complètement inutilisable, et les éventuels virus ne peuvent pas infecter l'ensemble du système.
![chose](img/icon_chose.png)
C'est cette distinction nette, qui n'existe pas nécessairement sous d'autres systèmes d'exploitation, qui renforce la stabilité et la sécurité du système Debian GNU/Linux dont nous avons parlé en début de manuel. En utilisant un *simple utilisateur*, vous ne pouvez pas rendre votre ordinateur complètement inutilisable, et les éventuels virus ne peuvent pas infecter l'ensemble du système.
**Plus de détails sur les droits et permissions dans le chapitre 3.7.**
......@@ -311,7 +311,8 @@ Dans cet exemple, le fichier appartient à "Moi" (arp) qui a accès en lecture e
## Le terminal
![terminal](img/terminal.png) Lorsque vous lancez une application depuis un menu, lorsque vous déplacez un fichier d'un dossier à un autre avec votre souris, vous envoyez graphiquement des instructions à l'ordinateur.
![terminal](img/terminal.png)
Lorsque vous lancez une application depuis un menu, lorsque vous déplacez un fichier d'un dossier à un autre avec votre souris, vous envoyez graphiquement des instructions à l'ordinateur.
Ces instructions peuvent être envoyées directement sans passer par un menu ou un logiciel grâce au **Terminal** qui vous donne accès à la **ligne de commande**. Cet outil est plus précis qu'une interface graphique, car vous avez accès à toutes les options de vos applications. Il est aussi votre seul recours en cas de perte de session graphique.
......@@ -319,10 +320,11 @@ Le souci est que ça fait un peu peur cette petite boite pleine de signes étran
Dans le doute, n'hésitez pas à poser vos questions sur les forums d’entraide (chap.1.2) avant de lancer une commande.
![warning](img/warning.png) **Ne testez pas votre terminal en mode administrateur !!** : Certaines commandes bien pratiques comme "**rm**" (**r**e**m**ove = efface) permettent de passer par-dessus le principe de la "corbeille" mais peuvent être dévastatrices en mode administrateur sur un système entier.
![warning](img/warning.png)
**Ne testez pas votre terminal en mode administrateur !!** : Certaines commandes bien pratiques comme "**rm**" (**r**e**m**ove = efface) permettent de passer par-dessus le principe de la "corbeille" mais peuvent être dévastatrices en mode administrateur sur un système entier.
![La geekette de Péhä (CC-BY-SA)](img/geekerieeyes-modarp-220.png)
![la geekette](img/geekerieeyes-modarp-220.png)
*La geekette de Péhä (CC-BY-SA)*
### Présentation
......@@ -412,7 +414,8 @@ Alors après on peut s'amuser, car les commandes seules... en revanche, les comm
Un mémo pour les commandes GNU/Linux vous est proposé en fin de manuel au chapitre 11.
![noob](img/noob-modarp-circle-icon.png) Soyez rigoureux lorsque vous passez des commandes en mode *administrateur*. Pour éviter les erreurs, utilisez l'auto-complétion. Ce mécanisme va permettre à l'ordinateur de terminer les commandes que vous avez commencées à taper (3 lettres suffisent) où les arguments de ces commandes. Cela se fait en appuyant sur la touche [Tab]. Si des choix multiples sont possibles, ils vous seront proposés.
![noob](img/noob-modarp-circle-icon.png)
Soyez rigoureux lorsque vous passez des commandes en mode *administrateur*. Pour éviter les erreurs, utilisez l'auto-complétion. Ce mécanisme va permettre à l'ordinateur de terminer les commandes que vous avez commencées à taper (3 lettres suffisent) où les arguments de ces commandes. Cela se fait en appuyant sur la touche [Tab]. Si des choix multiples sont possibles, ils vous seront proposés.
Certaines applications en mode graphique nécessitent les droits administrateur. **Il ne faut pas** les lancer avec **su** ou **sudo**, sous peine de casser sa session graphique. Il faut utiliser à la place **gksu** (sur les bureaux *gtk*) ou **kdesu** (pour KDE) selon votre Environnement de bureau.
......@@ -422,4 +425,5 @@ Comme vous avez pu le voir dans la section précédente, on utilise "**su**" (ou
![](img/gksuterm.png)
![noob](img/noob-modarp-circle-icon.png) Notez que dans un tel terminal, toutes les commandes saisies sont réalisées avec le compte "root" et qu'en cas d'erreur ou fausse manœuvre, le système peut devenir instable. Toutes les commandes de ce manuel ne nécessitent pas d'être identifié en "root", sauf indication explicite.
![noob](img/noob-modarp-circle-icon.png)
Notez que dans un tel terminal, toutes les commandes saisies sont réalisées avec le compte "root" et qu'en cas d'erreur ou fausse manœuvre, le système peut devenir instable. Toutes les commandes de ce manuel ne nécessitent pas d'être identifié en "root", sauf indication explicite.
......@@ -17,7 +17,8 @@ Vous ne serez pas seuls pour démarrer votre aventure ![cool](img/cool.png).
Il existe de nombreuses dérivées de Debian plus ou moins stables et/ou maintenues. Ce manuel et les indications qui s'y trouvent peuvent servir pour toute dérivée de Debian Stable "Stretch".
![noob](img/noob-modarp-circle-icon.png) Les distributions GNU/Linux ne sont pas toutes soutenues par une communauté comme Debian peut l'être. Parfois, une seule personne gère l'intégralité de la distribution. Les différentes distributions ne fournissent pas le même niveau de documentation et de support. Elles n'offrent pas non plus la même pérennité. Choisir une distribution "mère" comme Debian, c'est s'assurer d'une maintenance régulière et stable.
![noob](img/noob-modarp-circle-icon.png)
Les distributions GNU/Linux ne sont pas toutes soutenues par une communauté comme Debian peut l'être. Parfois, une seule personne gère l'intégralité de la distribution. Les différentes distributions ne fournissent pas le même niveau de documentation et de support. Elles n'offrent pas non plus la même pérennité. Choisir une distribution "mère" comme Debian, c'est s'assurer d'une maintenance régulière et stable.
Si vous désirez tester d'autres distributions basées sur Debian, nous vous conseillons de consultez la page officielle ([https://wiki.debian.org/Derivatives/CensusFull](https://wiki.debian.org/Derivatives/CensusFull)) des dérivées Debian.
......
......@@ -4,7 +4,8 @@ C'est le grand moment... il faut se jeter à l'eau.
Les sections suivantes décrivent le mode d'installation classique en **Simple Boot** : Debian sera la seule distribution présente sur le disque dur et l'installation sera automatique (partitionnement assisté avec tout le système dans une seule partition)
![noob](img/noob-modarp-circle-icon.png) **Ce manuel est destiné aux débutants** et ne couvre pas l'intégralité des possibilités d'installation d'un système Debian. Si vous êtes dans une situation particulière n'étant pas listée ici, consultez le manuel d’installation Debian en ligne ([https://www.debian.org/releases/stable/installmanual](https://www.debian.org/releases/stable/installmanual)).
![noob](img/noob-modarp-circle-icon.png)
**Ce manuel est destiné aux débutants** et ne couvre pas l'intégralité des possibilités d'installation d'un système Debian. Si vous êtes dans une situation particulière n'étant pas listée ici, consultez le manuel d’installation Debian en ligne ([https://www.debian.org/releases/stable/installmanual](https://www.debian.org/releases/stable/installmanual)).
Pour les installations différentes (/home séparé, LVM, Chiffré, Dual-Boot, Multi-Boot, etc) vous trouverez les liens vers les documentations dédiées en fin de chapitre.
## Avant l'installation
......@@ -283,7 +284,8 @@ Deux possibilités s'offrent à vous : vous pouvez tester une distribution GNU/L
Debian fournit des images autonomes de type "live" permettant de tester sans risque un environnement. Leur particularité est de ne rien modifier sur l'ordinateur, tout se passe en mémoire vive et est oublié une fois l'ordinateur éteint. Ces images disposent parfois d'un lanceur d'installation sur le bureau qui permet, une fois testé, d'installer Debian directement depuis votre session.
Pour profiter d'une image live, visitez cette page : [https://www.debian.org/CD/live/index.fr.html](https://www.debian.org/CD/live/index.fr.html).
![noob](img/noob-modarp-circle-icon.png) Le principe du Live CD est de pouvoir utiliser/tester une distribution sur un ordinateur sans risques pour vos données personnelles. Le Live permet aussi de tester la compatibilité de votre matériel.
![noob](img/noob-modarp-circle-icon.png)
Le principe du Live CD est de pouvoir utiliser/tester une distribution sur un ordinateur sans risques pour vos données personnelles. Le Live permet aussi de tester la compatibilité de votre matériel.
Debian est "compressé" dans un fichier spécial (le squashfs.filesystem) et intégré dans l'image ISO que vous avez téléchargée. C'est ce fichier spécial qui est “décompressé” lors de l'utilisation en Live. Il sera copié sur votre disque dur lors de l'installation.
Au lancement, le menu est différent des ISOs classiques Debian puisque l'entrée "Live" vous attend :
......
......@@ -23,7 +23,7 @@ Les sources de ce manuel sont disponibles sur le dépôt GIT public : [https://g
## Coordination & Licence
Les cahiers du débutant gribouillés par **3hg team** [http://3hg.toile-libre.org](http://3hg.toile-libre.org) ![3hg](img/bouton3hg.gif) sous **licence libre WTFPLv2** ([http://www.wtfpl.net](http://www.wtfpl.net)) *sauf mention contraire*.
Les cahiers du débutant gribouillés par **3hg team** [https://3hg.fr](https://3hg.fr) ![3hg](img/bouton3hg.gif) sous **licence libre WTFPLv2** ([http://www.wtfpl.net](http://www.wtfpl.net)) *sauf mention contraire*.
Ce manuel intègre les logos (Debian, Firefox, etc ...) sous copyright *(chacun le sien, sinon c'est pas drôle)* ainsi que quelques images et textes sous licence CC-BY-SA ([https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)) (spécifiée et créditée sous les images et textes concernés)
Les icônes utilisées viennent des thèmes Gnome ([https://commons.wikimedia.org/wiki/GNOME_Desktop_icons](https://commons.wikimedia.org/wiki/GNOME_Desktop_icons)) et Tango ([https://commons.wikimedia.org/wiki/Tango_icons](https://commons.wikimedia.org/wiki/Tango_icons))
......
This source diff could not be displayed because it is too large. You can view the blob instead.
#!/bin/sh
# exporter les cahiers du débutant en HTML
##########################################
LOG="pandoc.log"
MANWEB="lescahiersdudebutant.html"
TITLE="Les cahiers du débutant"
SUBTITLE="Debian sans se prendre la tête"
AUTHOR="3hg © WTFPL"
# place nette
if test -f $LOG; then rm $LOG; fi
if test -f $MANWEB; then rm $MANWEB; fi
# make pdf
echo "export en HTML depuis les sources MD"
pandoc \
--verbose \
-s -S --normalize \
-f markdown \
-t html5 \
--toc --toc-depth=4 \
--template=pandoc-tpl.html \
--number-sections \
-V title="$TITLE" \
-V subtitle="$SUBTITLE" \
-V author="$AUTHOR" \
index.md \
lcdd01-debian.md \
lcdd02-initiation-info.md \
lcdd03-initiation-gui.md \
lcdd04-choix.md \
lcdd05-installation.md \
lcdd06-starting.md \
lcdd07-configuration.md \
lcdd08-administration.md \
lcdd09-backup.md \
lcdd10-privacy.md \
lcdd11-command.md \
lcdd12-annuaire.md \
lcdd13-glossaire.md \
lcdd14-sources.md \
-o $MANWEB 2>&1 | tee $LOG
# test du PDF
if test -f $MANWEB; then
echo "\n$MANWEB généré avec succès\n"
echo "nettoyage"
rm $LOG
exit 0
else
echo "ERROR: $MANWEB non généré > vérifiez le $LOG"
exit 1
fi
<!DOCTYPE html>
<html$if(lang)$ lang="$lang$"$endif$$if(dir)$ dir="$dir$"$endif$>
<head>
<meta charset="utf-8">
<meta name="generator" content="pandoc">
<meta name="viewport" content="width=device-width, initial-scale=1.0, user-scalable=yes">
<meta name="author" content="$author-meta$">
<title>$if(title-prefix)$$title-prefix$ – $endif$$pagetitle$</title>
<style type="text/css">code{white-space: pre;}</style>
<style type="text/css"> <!--
html {
font-size: 16px;
line-height: 1.5;
background-color: #fafafa;
text-align: center;
}
body {
max-width: 800px;
font-family: sans-serif;
color: #222;
margin: 0 auto;
padding: 10px;
text-align: left;
}
a {
color: #005885;
text-decoration: none;
}
a:hover, a:active, a:focus {
text-decoration: none;
border-bottom: 1px dotted #005885;
}
li {
padding: 0 3px;
margin-left: 5px;
}
h1 {
margin: 20px 0;
font-size: 2em;
background-color: #005885;
color: white;
padding: 3px;
text-align: center;
}
h1.title { margin: 0; }
h1.subtitle { margin: 0; font-size: 1em; }
h2.author { text-align: right; font-size: 1em; font-style: italic; }
h2 {font-size: 1.5em; border-bottom: 2px solid #005885; }
h3 {font-size: 1.2em;}
h4 {font-size: 1.1em;}
p {margin: 0 0 1em 0;}
figure {
margin: 5px;
padding: 10px;
text-align: center
}
figcaption {
font-size: .8em;
font-style: italic;
}
img {
vertical-align: middle;
max-width: 100%;
height: auto !important;
margin: 5px auto;
}
code {
font-size: 14px;
margin: 4px;
padding:4px 8px;
color: #111;
background-color: #f4fbff;
border: 1px solid #333;
border-left: 6px solid #005885;
display: inline-block;
width: 100%;
}
table {
width:100%!important;
}
th {
background-color: #eee;
padding: 5px;
}
td {
border: 1px solid #ccc;
line-height: 1em;
padding: 2px;
}
footer {
border-top: 1px solid #005885;
padding: 25px;
font-size: .9em;
font-style: italic;
}
#sommaire, #totop {
position: fixed;
font-size: 1.3em;
font-weight: bold;
opacity: .5;
}
#sommaire:hover, #totop:hover { opacity: 1;}
#totop { top: 200px; right: 10px; }
#sommaire { bottom: 40px; right: 5px; }
// -->
</style>
</head>
<body>
<header>
<h1 id="top" class="title">$title$</h1>
<h1 class="subtitle">$subtitle$</h1>
<h2 class="author">$author$</h2>
</header>
<div id="totop">
<a href="#top" title="remonter">^top</a>
</div>
<div id="sommaire">
<a href="#TOC" title="aller au sommaire">index</a>
</div>
$body$
<nav id="$idprefix$TOC">
<h1>Sommaire détaillé</h1>
$toc$
</nav>
<footer>les cahiers du débutant © WTFPL 2017 -- <a href="https://3hg.fr">3hg</a></footer>
</body>
</html>
Markdown is supported
0% or
You are about to add 0 people to the discussion. Proceed with caution.
Finish editing this message first!
Please register or sign in to comment