Commit 17a87862 authored by framatophe's avatar framatophe

20170305-19h46

parent 4db2dcf4
...@@ -32,7 +32,7 @@ Une fois que vous avez installé un ou plusieurs logiciels libres et que vous co ...@@ -32,7 +32,7 @@ Une fois que vous avez installé un ou plusieurs logiciels libres et que vous co
Le mouvement du logiciel libre est né au début des années 1980, en réaction à une transformation de l'économie du logiciel. Auparavant, les programmes étaient fournis avec les machines de manière gratuite et ouverte afin de faciliter et optimiser l'emploi de ces machines. La communauté des programmeurs pouvait alors s'échanger ces programmes, les modifier et les adapter aux besoins… jusqu'au moment où certaines firmes en décidèrent autrement pour s'approprier l'innovation des logiciels et maîtriser les usages. Sous l'impulsion de Richard M. Stallman, un programmeur qui a assisté à cette transformation, le mouvement du logiciel libre est né avec l'idée qu'un programme doit demeurer accessible, ouvert, modifiable et diffusable. Richard M. Stallman fonda alors le [projet GNU](https://www.gnu.org/gnu/thegnuproject.fr.html) et, avec des amis, la [Free Software Foundation](https://www.fsf.org/?set_language=fr), aujourd'hui de renommée mondiale, qui a pour but de promouvoir et défendre le logiciel libre. Le projet GNU permit de mettre au point la Licence Publique Générale (GNU GPL), d'un point de vue juridique, qui définit le logiciel libre et les conditions d'usage du logiciel placé sous cette licence. Le mouvement du logiciel libre est né au début des années 1980, en réaction à une transformation de l'économie du logiciel. Auparavant, les programmes étaient fournis avec les machines de manière gratuite et ouverte afin de faciliter et optimiser l'emploi de ces machines. La communauté des programmeurs pouvait alors s'échanger ces programmes, les modifier et les adapter aux besoins… jusqu'au moment où certaines firmes en décidèrent autrement pour s'approprier l'innovation des logiciels et maîtriser les usages. Sous l'impulsion de Richard M. Stallman, un programmeur qui a assisté à cette transformation, le mouvement du logiciel libre est né avec l'idée qu'un programme doit demeurer accessible, ouvert, modifiable et diffusable. Richard M. Stallman fonda alors le [projet GNU](https://www.gnu.org/gnu/thegnuproject.fr.html) et, avec des amis, la [Free Software Foundation](https://www.fsf.org/?set_language=fr), aujourd'hui de renommée mondiale, qui a pour but de promouvoir et défendre le logiciel libre. Le projet GNU permit de mettre au point la Licence Publique Générale (GNU GPL), d'un point de vue juridique, qui définit le logiciel libre et les conditions d'usage du logiciel placé sous cette licence.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Les quatre libertés du logiciel libre</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Les quatre libertés du logiciel libre</strong></p>
<ol> <ol>
<li>la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages,</li> <li>la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages,</li>
...@@ -96,7 +96,7 @@ Une suite bureautique est un ensemble intégré de logiciels permettant d'accomp ...@@ -96,7 +96,7 @@ Une suite bureautique est un ensemble intégré de logiciels permettant d'accomp
* LibreOffice Maths&nbsp;: un éditeur de formules mathématiques. * LibreOffice Maths&nbsp;: un éditeur de formules mathématiques.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Bon à savoir</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Bon à savoir</strong></p>
Une des originalités de LibreOffice est de proposer un dépôt officiel d'<a href="https://extensions.libreoffice.org/">extensions</a> et de <a href="https://extensions.libreoffice.org/templates/">modèles</a> en tous genres. vous y trouverez certainement ce que vous cherchez, entre fonctionnalités supplémentaires, packs d'icônes, modèles prêts à l'emploi… Une des originalités de LibreOffice est de proposer un dépôt officiel d'<a href="https://extensions.libreoffice.org/">extensions</a> et de <a href="https://extensions.libreoffice.org/templates/">modèles</a> en tous genres. vous y trouverez certainement ce que vous cherchez, entre fonctionnalités supplémentaires, packs d'icônes, modèles prêts à l'emploi…
</div> </div>
...@@ -137,7 +137,7 @@ L'interopérabilité est la propriété d'un format de pouvoir être lu par plus ...@@ -137,7 +137,7 @@ L'interopérabilité est la propriété d'un format de pouvoir être lu par plus
Un bon format interopérable est censé être aussi ouvert et, mieux, libre&nbsp;: c'est-à-dire que ses spécifications techniques sont documentées et connues de tout le monde de manière à ce que les programmeurs puissent concevoir des logiciels capables de produire et lire des fichiers dans un format devenu de fait un *standard*. Par exemple, le format Open Document (ODF, Open Document Format) connu pour être produit par les logiciels de la suite LibreOffice (mais pas uniquement), est devenu en 2006 une norme ISO. Ce qui est loin d'être le cas pour d'autres formats pourtant bien connus comme le `.doc` dont Microsoft a par ailleurs cessé le développement au profit de OpenXML. Un bon format interopérable est censé être aussi ouvert et, mieux, libre&nbsp;: c'est-à-dire que ses spécifications techniques sont documentées et connues de tout le monde de manière à ce que les programmeurs puissent concevoir des logiciels capables de produire et lire des fichiers dans un format devenu de fait un *standard*. Par exemple, le format Open Document (ODF, Open Document Format) connu pour être produit par les logiciels de la suite LibreOffice (mais pas uniquement), est devenu en 2006 une norme ISO. Ce qui est loin d'être le cas pour d'autres formats pourtant bien connus comme le `.doc` dont Microsoft a par ailleurs cessé le développement au profit de OpenXML.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Ouvert ne signifie pas libre</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Ouvert ne signifie pas libre</strong></p>
Certains formats ouverts ne sont pas pour autant libres. Un format ouvert peut très bien devenir devenir fermé. Un format libre est soumis à une licence libre (voir le chapitre 2), ce qui permet de verser les spécifications dans les biens communs (si son développement s'arrête, il pourra être repris par d'autres). Certains formats ouverts ne sont pas pour autant libres. Un format ouvert peut très bien devenir devenir fermé. Un format libre est soumis à une licence libre (voir le chapitre 2), ce qui permet de verser les spécifications dans les biens communs (si son développement s'arrête, il pourra être repris par d'autres).
</div> </div>
...@@ -235,7 +235,7 @@ Comme on le voit, ces formats de fichiers d'image sont adaptés à différents u ...@@ -235,7 +235,7 @@ Comme on le voit, ces formats de fichiers d'image sont adaptés à différents u
* [Inkscape](https://inkscape.org/en/)&nbsp;: un logiciel spécialisé dans l'édition de format SVG, idéal pour créer des graphismes adaptés à toutes sortes d'usages&nbsp;: web, impression, iconographie… * [Inkscape](https://inkscape.org/en/)&nbsp;: un logiciel spécialisé dans l'édition de format SVG, idéal pour créer des graphismes adaptés à toutes sortes d'usages&nbsp;: web, impression, iconographie…
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Remarque</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Remarque</strong></p>
N'hésitez pas à bien identifier ce dont vous avez besoin. Par exemple, il est possible de traiter des images RAW et même reproduire des effets HDR avec Gimp. Cependant, ce n'est pas son activité de prédilection. De la même manière vous pouvez produire du SVG avec Gimp, mais vous pouvez aussi importer une image dans Inkscape et la vectoriser. N'hésitez pas à bien identifier ce dont vous avez besoin. Par exemple, il est possible de traiter des images RAW et même reproduire des effets HDR avec Gimp. Cependant, ce n'est pas son activité de prédilection. De la même manière vous pouvez produire du SVG avec Gimp, mais vous pouvez aussi importer une image dans Inkscape et la vectoriser.
</div> </div>
...@@ -283,7 +283,7 @@ Notez que ce n'est pas parce qu'un logiciel est libre qu'il ne lit que des forma ...@@ -283,7 +283,7 @@ Notez que ce n'est pas parce qu'un logiciel est libre qu'il ne lit que des forma
Nous ne pourrions terminer ce chapitre sur les logiciels et les formats sans parler des dispositifs techniques sans lesquels la communication informatique n'aurait aucune chance. Les protocoles dont nous allons parler sont les protocoles réseau, ils sont regroupés sous le nom de suite TCP/IP et ce sont sans doute ceux dont vous entendrez le plus parler si vous cherchez à établir une connexion Internet. Tout comme les formats, il important de comprendre que ces protocoles de communication sont des standards&nbsp;: déjà présents dès l'origine d'Internet, c'est grâce à eux que le réseau s'est construit. Nous ne pourrions terminer ce chapitre sur les logiciels et les formats sans parler des dispositifs techniques sans lesquels la communication informatique n'aurait aucune chance. Les protocoles dont nous allons parler sont les protocoles réseau, ils sont regroupés sous le nom de suite TCP/IP et ce sont sans doute ceux dont vous entendrez le plus parler si vous cherchez à établir une connexion Internet. Tout comme les formats, il important de comprendre que ces protocoles de communication sont des standards&nbsp;: déjà présents dès l'origine d'Internet, c'est grâce à eux que le réseau s'est construit.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Bon à savoir</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Bon à savoir</strong></p>
Un protocole de communication est une série d'étape à suivre pour&nbsp;: Un protocole de communication est une série d'étape à suivre pour&nbsp;:
<ol> <ol>
...@@ -330,7 +330,7 @@ Pour faire fonctionner les programmes (et les dispositifs matériels) les uns av ...@@ -330,7 +330,7 @@ Pour faire fonctionner les programmes (et les dispositifs matériels) les uns av
Que vous souhaitiez installer Microsoft Windows, Mac OS (pour une mise à jour) ou GNU Linux, le niveau de complexité est aujourd'hui similaire. On a longtemps accusé GNU Linux d'être difficile d'accès, mais ces 10 dernières années ont vu fleurir des distributions de GNU Linux spécialement adaptées au grand public. Dès lors, rien ne s'oppose vraiment à ce que vous choisissiez d'utiliser GNU Linux, d'autant plus que si vous utilisez déjà des logiciels libres avec MS Windows, le changement ne sera pas très difficile. Que vous souhaitiez installer Microsoft Windows, Mac OS (pour une mise à jour) ou GNU Linux, le niveau de complexité est aujourd'hui similaire. On a longtemps accusé GNU Linux d'être difficile d'accès, mais ces 10 dernières années ont vu fleurir des distributions de GNU Linux spécialement adaptées au grand public. Dès lors, rien ne s'oppose vraiment à ce que vous choisissiez d'utiliser GNU Linux, d'autant plus que si vous utilisez déjà des logiciels libres avec MS Windows, le changement ne sera pas très difficile.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Qu'est-ce qu'une distribution ?</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Qu'est-ce qu'une distribution ?</strong></p>
GNU Linux a ceci de particulier qu'on en parle en termes de <i>distributions</i>. Dans le secteur logiciel, une distribution est un ensemble cohérent de logiciels prêts à installer. Une distributions GNU Linux est la plupart du temps composée des éléments suivants&nbsp;: GNU Linux a ceci de particulier qu'on en parle en termes de <i>distributions</i>. Dans le secteur logiciel, une distribution est un ensemble cohérent de logiciels prêts à installer. Une distributions GNU Linux est la plupart du temps composée des éléments suivants&nbsp;:
...@@ -407,7 +407,7 @@ Il vous faut un logiciel qui permet d'installer l'ISO sur la clé en la rendant ...@@ -407,7 +407,7 @@ Il vous faut un logiciel qui permet d'installer l'ISO sur la clé en la rendant
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Remarque</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Remarque</strong></p>
D'autres logiciels pour Windows permettent de créer de telles clés USB. On parle alors de distributions <i>live</i>&nbsp;: D'autres logiciels pour Windows permettent de créer de telles clés USB. On parle alors de distributions <i>live</i>&nbsp;:
......
...@@ -66,7 +66,7 @@ Il est bon de savoir que les domaines (et sous-domaines que nous allons aborder ...@@ -66,7 +66,7 @@ Il est bon de savoir que les domaines (et sous-domaines que nous allons aborder
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Bon à savoir</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Bon à savoir</strong></p>
Si vous êtes sur une page nommée <code>wikipedia.bill.com</code>, vous n'êtes <i>pas</i> sur Wikipedia. Vous êtes sur une page appartenant à <code>bill.com</code> qui n'a <i>a priori</i> rien de commun avec le réseau Wikipedia et qui peut contenir n'importe quoi. Donc <i>vérifiez toujours que le nom de domaine correspond bien au site que vous souhaitez visiter</i>. Si vous êtes sur une page nommée <code>wikipedia.bill.com</code>, vous n'êtes <i>pas</i> sur Wikipedia. Vous êtes sur une page appartenant à <code>bill.com</code> qui n'a <i>a priori</i> rien de commun avec le réseau Wikipedia et qui peut contenir n'importe quoi. Donc <i>vérifiez toujours que le nom de domaine correspond bien au site que vous souhaitez visiter</i>.
</div> </div>
...@@ -307,7 +307,7 @@ Concrètement, face à cette complexité, l'utilisateur doit respecter certains ...@@ -307,7 +307,7 @@ Concrètement, face à cette complexité, l'utilisateur doit respecter certains
Si le respect du droit d'auteur doit s'appliquer sur Internet comme ailleurs, il reste que la concentration des contenus sur Internet par de grands monopoles ont réussi en peu d'années à créer des inégalités et des injustices. On peut se reporter à l'ouvrage de Joost Smiers et Marieke van Schijndel, *[Un monde sans copyright et sans monopole](https://framabook.org/un-monde-sans-copyright-et-sans-monopole-2/)*, qui, après un état des lieux des distorsions du droit d'auteur par les monopoles économiques (pays ou grandes firmes) propose de se passer complètement du copyright (et donc du droit d'auteur) pour créer un nouveau modèle économique. Pour illustrer cela, on peut citer la concentration des publications scientifiques par de grands éditeurs comme Elsevier, des éditeurs «&nbsp;papier&nbsp;» au départ et qui, après avoir racheté de multiples autres éditeurs, ont créé des monopoles sur l'édition et la distribution (numérique et papier) des publications scientifiques. Aujourd'hui des millions d'euros de fonds publics partent entre leurs mains, ce qui crée une grande inégalité à l'échelle mondiale sur l'accès aux connaissances scientifiques[^10]. Si le respect du droit d'auteur doit s'appliquer sur Internet comme ailleurs, il reste que la concentration des contenus sur Internet par de grands monopoles ont réussi en peu d'années à créer des inégalités et des injustices. On peut se reporter à l'ouvrage de Joost Smiers et Marieke van Schijndel, *[Un monde sans copyright et sans monopole](https://framabook.org/un-monde-sans-copyright-et-sans-monopole-2/)*, qui, après un état des lieux des distorsions du droit d'auteur par les monopoles économiques (pays ou grandes firmes) propose de se passer complètement du copyright (et donc du droit d'auteur) pour créer un nouveau modèle économique. Pour illustrer cela, on peut citer la concentration des publications scientifiques par de grands éditeurs comme Elsevier, des éditeurs «&nbsp;papier&nbsp;» au départ et qui, après avoir racheté de multiples autres éditeurs, ont créé des monopoles sur l'édition et la distribution (numérique et papier) des publications scientifiques. Aujourd'hui des millions d'euros de fonds publics partent entre leurs mains, ce qui crée une grande inégalité à l'échelle mondiale sur l'accès aux connaissances scientifiques[^10].
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>De nouveaux équilibres du droit d'auteur</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>De nouveaux équilibres du droit d'auteur</strong></p>
Pour favoriser de nouveaux équilibres dans la société numérique, plus pertinents et non moins contraignants, les licences libres (ou ouvertes) permettent d'octroyer <i>a priori</i> certains droits aux utilisateurs au lieu de restreindre les usages par défaut. Ainsi de plus en plus de contenus disponibles sur Internet sont diffusés sous ces licences. Il est important d'en comprendre le sens et les possibilités qui sont ouvertes. Pour favoriser de nouveaux équilibres dans la société numérique, plus pertinents et non moins contraignants, les licences libres (ou ouvertes) permettent d'octroyer <i>a priori</i> certains droits aux utilisateurs au lieu de restreindre les usages par défaut. Ainsi de plus en plus de contenus disponibles sur Internet sont diffusés sous ces licences. Il est important d'en comprendre le sens et les possibilités qui sont ouvertes.
......
...@@ -27,7 +27,7 @@ Sur Internet, de grandes entreprises proposent de tels outils gratuitement, les ...@@ -27,7 +27,7 @@ Sur Internet, de grandes entreprises proposent de tels outils gratuitement, les
Aussi séduisants qu'ils puissent être, les services de messagerie en ligne gratuits ou payants, sont souvent sous le feu des projecteurs. Ils supposent tous un certain degré de confiance de la part des utilisateurs qui acceptent des clauses de confidentialité parfois abusives, ou, plus simplement, ne remplissent pas leur devoir en matière de garantie de sécurité des données. Aussi séduisants qu'ils puissent être, les services de messagerie en ligne gratuits ou payants, sont souvent sous le feu des projecteurs. Ils supposent tous un certain degré de confiance de la part des utilisateurs qui acceptent des clauses de confidentialité parfois abusives, ou, plus simplement, ne remplissent pas leur devoir en matière de garantie de sécurité des données.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Si c'est gratuit, c'est vous le produit !</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Si c'est gratuit, c'est vous le produit !</strong></p>
En particulier lorsque le service est gratuit, un utilisateur doit toujours être conscient qu'en déléguant à un tiers la gestion de son courrier personnel ou de n'importe quelles autres données, il s'engage à prendre le risque de les perdre ou de laisser à ce tiers la possibilité de les analyser pour en tirer des informations plus ou moins personnelles en vue d'une utilisation commerciale, ou pour le compte d'autrui (comme une agence de renseignements). En particulier lorsque le service est gratuit, un utilisateur doit toujours être conscient qu'en déléguant à un tiers la gestion de son courrier personnel ou de n'importe quelles autres données, il s'engage à prendre le risque de les perdre ou de laisser à ce tiers la possibilité de les analyser pour en tirer des informations plus ou moins personnelles en vue d'une utilisation commerciale, ou pour le compte d'autrui (comme une agence de renseignements).
...@@ -70,7 +70,7 @@ Concernant le mot de passe, deux erreurs courantes sont à éviter&nbsp;: ...@@ -70,7 +70,7 @@ Concernant le mot de passe, deux erreurs courantes sont à éviter&nbsp;:
* utiliser un mot de passe trop simple. * utiliser un mot de passe trop simple.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Se connecter en deux étapes</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Se connecter en deux étapes</strong></p>
Certains services proposent une méthode dite de «&nbsp;validation en deux étapes&nbsp;» pour se connecter à sa boite aux lettres. Elle consiste par exemple, à chaque connexion, d'entrer d'une part le login et le mot de passe et, d'autre part, un code envoyé sur le téléphone portable servant à valider cette connexion. Cela nécessite de donner son numéro de téléphone portable à un tiers et d'avoir son téléphone à disposition lors de la connexion, mais elle complique efficacement toute tentative frauduleuse. Certains services proposent une méthode dite de «&nbsp;validation en deux étapes&nbsp;» pour se connecter à sa boite aux lettres. Elle consiste par exemple, à chaque connexion, d'entrer d'une part le login et le mot de passe et, d'autre part, un code envoyé sur le téléphone portable servant à valider cette connexion. Cela nécessite de donner son numéro de téléphone portable à un tiers et d'avoir son téléphone à disposition lors de la connexion, mais elle complique efficacement toute tentative frauduleuse.
</div> </div>
...@@ -151,7 +151,7 @@ Dans la section consacrée aux options de rédaction des messages (dans Thunderb ...@@ -151,7 +151,7 @@ Dans la section consacrée aux options de rédaction des messages (dans Thunderb
![Thunderbird&nbsp;: configuration de la messagerie (1)](images/configthunderbird4.png) ![Thunderbird&nbsp;: configuration de la messagerie (1)](images/configthunderbird4.png)
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Une identité lisible</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Une identité lisible</strong></p>
Il est préférable d'annoncer vos noms et prénoms dans les options qui concernent votre identité. Ainsi votre correspondant pourra lire votre adresse ainsi&nbsp;: <code>Jean Dupont <jean.dupont@youkoulele.fr></code> au lieu de ne voir que votre adresse électronique. Ceci est particulièrement utile si votre adresse électronique ne reflète pas votre identité, comme <code>kikoo88@youkoulele.fr</code>, ce qui n'est pas conseillé sur un compte destiné à envoyer des correspondances officielles. Il est préférable d'annoncer vos noms et prénoms dans les options qui concernent votre identité. Ainsi votre correspondant pourra lire votre adresse ainsi&nbsp;: <code>Jean Dupont <jean.dupont@youkoulele.fr></code> au lieu de ne voir que votre adresse électronique. Ceci est particulièrement utile si votre adresse électronique ne reflète pas votre identité, comme <code>kikoo88@youkoulele.fr</code>, ce qui n'est pas conseillé sur un compte destiné à envoyer des correspondances officielles.
...@@ -299,7 +299,7 @@ Le protocole [XMPP](https://xmpp.org) (Extensible Messaging and Presence Protoco ...@@ -299,7 +299,7 @@ Le protocole [XMPP](https://xmpp.org) (Extensible Messaging and Presence Protoco
L'avantage est que si un serveur tombe ou se trouve censuré (ce qui peut arriver dans une dictature par exemple), cela n'empêche par pour autant les échanges avec XMPP. Alors que si Microsoft décide d'arrêter ses serveurs Skype, plus aucun compte ne pourra communiquer. L'avantage est que si un serveur tombe ou se trouve censuré (ce qui peut arriver dans une dictature par exemple), cela n'empêche par pour autant les échanges avec XMPP. Alors que si Microsoft décide d'arrêter ses serveurs Skype, plus aucun compte ne pourra communiquer.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>To be or not to be</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>To be or not to be</strong></p>
De nombreux acteurs industriels ou de services utilisent désormais XMPP et le proposent aux utilisateurs. Il est possible, par exemple avec un compte Gtalk de communiquer via XMPP. Facebook, en revanche, après avoir ouvert timidement l'accès à XMPP, a décidé de le fermer en 2015, obligeant ainsi ses utilisateurs à utiliser exclusivement l'application de Facebook. De nombreux acteurs industriels ou de services utilisent désormais XMPP et le proposent aux utilisateurs. Il est possible, par exemple avec un compte Gtalk de communiquer via XMPP. Facebook, en revanche, après avoir ouvert timidement l'accès à XMPP, a décidé de le fermer en 2015, obligeant ainsi ses utilisateurs à utiliser exclusivement l'application de Facebook.
</div> </div>
......
...@@ -15,7 +15,7 @@ Les services de réseaux sociaux, tout comme les services de messagerie (cf. le ...@@ -15,7 +15,7 @@ Les services de réseaux sociaux, tout comme les services de messagerie (cf. le
Il existe plusieurs sortes de services de réseaux sociaux&nbsp;: Facebook, Google+ et LinkedIn sont des réseaux relationnels, Instagram un réseau pour photos et images, Youtube et Periscope sont spécialisé dans la vidéo… Tous ces services ont en commun le fait de centraliser les données et les connexions de manière à rendre captifs les internautes et générer une économie de l'attention en insérant des publicités, en analysant les comportements et en investissant par ailleurs sur des produits en lien avec ces comportements (comme par exemple des applications pour mobile ou des voitures sans chauffeurs). Il existe plusieurs sortes de services de réseaux sociaux&nbsp;: Facebook, Google+ et LinkedIn sont des réseaux relationnels, Instagram un réseau pour photos et images, Youtube et Periscope sont spécialisé dans la vidéo… Tous ces services ont en commun le fait de centraliser les données et les connexions de manière à rendre captifs les internautes et générer une économie de l'attention en insérant des publicités, en analysant les comportements et en investissant par ailleurs sur des produits en lien avec ces comportements (comme par exemple des applications pour mobile ou des voitures sans chauffeurs).
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Préférez des réseaux décentralisés</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Préférez des réseaux décentralisés</strong></p>
Le problème de la centralisation des réseaux sociaux, c'est la possibilité que leur accès soit compromis. Ce fut le cas par exemple en Égypte lors des manifestations populaires en hiver 2011 contre le gouvernement de Hosni Moubarak&nbsp;: les accès aux réseaux sociaux furent coupés par les autorités de manière à empêcher les relais d'appels à manifestations. Alors que les réseaux sociaux peuvent être d'excellents outils démocratiques, la centralisation des accès en est le talon d'Achille. Le problème de la centralisation des réseaux sociaux, c'est la possibilité que leur accès soit compromis. Ce fut le cas par exemple en Égypte lors des manifestations populaires en hiver 2011 contre le gouvernement de Hosni Moubarak&nbsp;: les accès aux réseaux sociaux furent coupés par les autorités de manière à empêcher les relais d'appels à manifestations. Alors que les réseaux sociaux peuvent être d'excellents outils démocratiques, la centralisation des accès en est le talon d'Achille.
...@@ -141,7 +141,7 @@ Là encore Framasoft, dans le cadre de la campagne [Degooglisons-internet.org](h ...@@ -141,7 +141,7 @@ Là encore Framasoft, dans le cadre de la campagne [Degooglisons-internet.org](h
* etc. * etc.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Cherchez votre chaton</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Cherchez votre chaton</strong></p>
Le mouvement initié par le collectif <a href="https://chatons.org/">Chatons.org</a> a pour objectif d'essaimer ce type de service, sur la base d'une charte de confiance. Vous pouvez ainsi trouver un «&nbsp;Chaton&nbsp;» qui vous fournira ce dont vous avez besoin. Le mouvement initié par le collectif <a href="https://chatons.org/">Chatons.org</a> a pour objectif d'essaimer ce type de service, sur la base d'une charte de confiance. Vous pouvez ainsi trouver un «&nbsp;Chaton&nbsp;» qui vous fournira ce dont vous avez besoin.
......
...@@ -5,7 +5,7 @@ En matière de lutte contre les malveillances informatiques, les pratiques des u ...@@ -5,7 +5,7 @@ En matière de lutte contre les malveillances informatiques, les pratiques des u
Évidemment, ces stratégies n'auraient aucune raison d'être poursuivies si, d'un autre côté, les attaques malveillantes ne se multipliaient pas, menées tant par de puissantes organisations du crime comme par des gagne-petits au pouvoir de nuisance multiplié par les possibilités informatiques. En effet, nombre d'entreprises et collectivités de toutes tailles font régulièrement l'objet de tentatives de [fishing](https://fr.wikipedia.org/wiki/Hame%C3%A7onnage), attaques par [déni de service](https://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_par_d%C3%A9ni_de_service) et de [ransomware](https://fr.wikipedia.org/wiki/Ransomware). Les individus en sont aussi les victimes, très régulièrement, qu'il s'agisse d'arnaques ou de virus. Les pièces jointes dans les courriels sont trop vite ouvertes… Évidemment, ces stratégies n'auraient aucune raison d'être poursuivies si, d'un autre côté, les attaques malveillantes ne se multipliaient pas, menées tant par de puissantes organisations du crime comme par des gagne-petits au pouvoir de nuisance multiplié par les possibilités informatiques. En effet, nombre d'entreprises et collectivités de toutes tailles font régulièrement l'objet de tentatives de [fishing](https://fr.wikipedia.org/wiki/Hame%C3%A7onnage), attaques par [déni de service](https://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_par_d%C3%A9ni_de_service) et de [ransomware](https://fr.wikipedia.org/wiki/Ransomware). Les individus en sont aussi les victimes, très régulièrement, qu'il s'agisse d'arnaques ou de virus. Les pièces jointes dans les courriels sont trop vite ouvertes…
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Prism-Break</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Prism-Break</strong></p>
En matière de protection individuelle, le site internet multilingue <a href="https://prism-break.org/fr/">Prism-Break</a> est un bel exemple de mise à disposition de solutions logicielles alternatives pour les utilisateurs qui comprennent de cette manière combien le logiciel libre est important dans ce domaine, à la fois pour se protéger des malveillances mais aussi assurer la confidentialité, la vie privée, face à n'importe quelles intrusions. En matière de protection individuelle, le site internet multilingue <a href="https://prism-break.org/fr/">Prism-Break</a> est un bel exemple de mise à disposition de solutions logicielles alternatives pour les utilisateurs qui comprennent de cette manière combien le logiciel libre est important dans ce domaine, à la fois pour se protéger des malveillances mais aussi assurer la confidentialité, la vie privée, face à n'importe quelles intrusions.
...@@ -43,7 +43,7 @@ Oui, il est pénible de devoir entrer un mot de passe à chaque fois que l'on so ...@@ -43,7 +43,7 @@ Oui, il est pénible de devoir entrer un mot de passe à chaque fois que l'on so
Toutefois, si vous avez perdu votre ordinateur, tablette, ou smartphone, avec ou sans mot de passe, vous avez de toute façon un grand intérêt à changer vos autres accès&nbsp;: quel que soit le système d'exploitation, les mots de passe de session, voire les mots de passe d'administration, sont en général assez rapides à contourner ou à cracker. Toutefois, si vous avez perdu votre ordinateur, tablette, ou smartphone, avec ou sans mot de passe, vous avez de toute façon un grand intérêt à changer vos autres accès&nbsp;: quel que soit le système d'exploitation, les mots de passe de session, voire les mots de passe d'administration, sont en général assez rapides à contourner ou à cracker.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Profils et sessions</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Profils et sessions</strong></p>
Prenez le temps de réfléchir à l'usage que vous comptez faire de votre machine. Si d'autres utilisateurs en auront l'accès, utilisez des profils, c'est-à-dire des comptes personnels qui permettront d'une part à tous les utilisateurs d'organiser leurs sessions comme ils l'entendent, et d'autre part leur éviteront d'accéder aux données des uns et des autres. Prenez le temps de réfléchir à l'usage que vous comptez faire de votre machine. Si d'autres utilisateurs en auront l'accès, utilisez des profils, c'est-à-dire des comptes personnels qui permettront d'une part à tous les utilisateurs d'organiser leurs sessions comme ils l'entendent, et d'autre part leur éviteront d'accéder aux données des uns et des autres.
...@@ -90,7 +90,7 @@ Clamav est d'abord un logiciel créé pour les systèmes de type Unix (GNU/Linux ...@@ -90,7 +90,7 @@ Clamav est d'abord un logiciel créé pour les systèmes de type Unix (GNU/Linux
* [Clamwin](http://www.clamwin.com/) assure l'analyse des fichiers et disques en profitant lui aussi de la base de Clamav par contre il n'offre pas de protection en temps réel. Cette dernière tâche est assurée par son binôme, [Clam Sentinel](http://clamsentinel.sourceforge.net/). * [Clamwin](http://www.clamwin.com/) assure l'analyse des fichiers et disques en profitant lui aussi de la base de Clamav par contre il n'offre pas de protection en temps réel. Cette dernière tâche est assurée par son binôme, [Clam Sentinel](http://clamsentinel.sourceforge.net/).
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Les anti-virus ne peuvent pas tout</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Les anti-virus ne peuvent pas tout</strong></p>
L'usage seul de ces logiciels (libres ou non) n'est en aucun cas une garantie contre les logiciels malveillants. Dans tous les cas, le meilleur moyen de s'en prémunir consiste à adopter des pratiques&nbsp;: ne pas télécharger ni installer de logiciels depuis d'autres sites que les sites officiels, se méfier des applications gratuites et non-libres (et même si elles sont libres, renseignez-vous sur la communauté), ne vous rendez pas sur des sites douteux, n'ouvrez pas les pièces jointes à vos messages sans d'abord en identifier la nature et la provenance, etc. L'usage seul de ces logiciels (libres ou non) n'est en aucun cas une garantie contre les logiciels malveillants. Dans tous les cas, le meilleur moyen de s'en prémunir consiste à adopter des pratiques&nbsp;: ne pas télécharger ni installer de logiciels depuis d'autres sites que les sites officiels, se méfier des applications gratuites et non-libres (et même si elles sont libres, renseignez-vous sur la communauté), ne vous rendez pas sur des sites douteux, n'ouvrez pas les pièces jointes à vos messages sans d'abord en identifier la nature et la provenance, etc.
...@@ -139,7 +139,7 @@ PGP appartient à la [PGP Corporation](http://www.pgp.com) or, en 1998, cette so ...@@ -139,7 +139,7 @@ PGP appartient à la [PGP Corporation](http://www.pgp.com) or, en 1998, cette so
PGP est un système de chiffrement à clé publique[^19]. Pour comprendre de quoi il s'agit, il faut comparer ce système à un système de chiffrement symétrique. Tout le monde connaît le chiffrement symétrique&nbsp;: il s'agit d'utiliser la même clé pour chiffrer et déchiffrer un message. Fred envoie un message à Katy et le chiffre avec une table de correspondance entre les lettres de l'alphabet et des symboles. Katy et Fred doivent avoir la même clé (la table de correspondance) pour pouvoir chiffrer et déchiffrer leurs messages. Tout le problème est de faire circuler cette table / clé de manière secrète entre Katy et Fred. PGP est un système de chiffrement à clé publique[^19]. Pour comprendre de quoi il s'agit, il faut comparer ce système à un système de chiffrement symétrique. Tout le monde connaît le chiffrement symétrique&nbsp;: il s'agit d'utiliser la même clé pour chiffrer et déchiffrer un message. Fred envoie un message à Katy et le chiffre avec une table de correspondance entre les lettres de l'alphabet et des symboles. Katy et Fred doivent avoir la même clé (la table de correspondance) pour pouvoir chiffrer et déchiffrer leurs messages. Tout le problème est de faire circuler cette table / clé de manière secrète entre Katy et Fred.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Un avantage du chiffrement asymétrique</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Un avantage du chiffrement asymétrique</strong></p>
Le chiffrement à clé publique (ou asymétrique) présente un avantage majeur sur le chiffrement symétrique&nbsp;: seules circulent les clés publiques et le déchiffrement appartient au destinataire seulement. En effet, au départ, les correspondants se créent chacun un couple de clés publique et clé privée. Si les clés publiques peuvent être connues et utilisées par n'importe qui, les messages chiffrés avec une clé publique ne peuvent être déchiffrés qu'avec la clé privée qui lui correspond. Le problème de la circulation des clés de chiffrement est résolu. Le chiffrement à clé publique (ou asymétrique) présente un avantage majeur sur le chiffrement symétrique&nbsp;: seules circulent les clés publiques et le déchiffrement appartient au destinataire seulement. En effet, au départ, les correspondants se créent chacun un couple de clés publique et clé privée. Si les clés publiques peuvent être connues et utilisées par n'importe qui, les messages chiffrés avec une clé publique ne peuvent être déchiffrés qu'avec la clé privée qui lui correspond. Le problème de la circulation des clés de chiffrement est résolu.
...@@ -186,7 +186,7 @@ Vos correspondants peuvent alors vous envoyer leurs clés publiques, soit par fi ...@@ -186,7 +186,7 @@ Vos correspondants peuvent alors vous envoyer leurs clés publiques, soit par fi
Enigmail vous permet aussi de rechercher des clés publiques sur un serveur de clés, c'est-à-dire une sorte d'annuaire où les utilisateurs peuvent envoyer leur clé à destination de toute personne désirant leur envoyer un courriel chiffré. Enigmail vous permet aussi de rechercher des clés publiques sur un serveur de clés, c'est-à-dire une sorte d'annuaire où les utilisateurs peuvent envoyer leur clé à destination de toute personne désirant leur envoyer un courriel chiffré.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Un serveur de clés</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Un serveur de clés</strong></p>
<p>Voici un exemple de serveur de clés connu, hébergé par le MIT&nbsp;: <a href="http://pgp.mit.edu/">MIT PGP Public Key Server</a>. Pour envoyer une clé vers un serveur, il vous faut d'abord exporter votre clé.</p> <p>Voici un exemple de serveur de clés connu, hébergé par le MIT&nbsp;: <a href="http://pgp.mit.edu/">MIT PGP Public Key Server</a>. Pour envoyer une clé vers un serveur, il vous faut d'abord exporter votre clé.</p>
...@@ -226,7 +226,7 @@ Enfin, sous Android, l'application [OpenKeyCHain](https://www.openkeychain.org/) ...@@ -226,7 +226,7 @@ Enfin, sous Android, l'application [OpenKeyCHain](https://www.openkeychain.org/)
Pourquoi utiliser des mots de passe&nbsp;? Alors que nous pouvons chiffrer nos données et nos messages avec des clés, les mots de passe servent à protéger l'accès aux dispositifs, c'est-à-dire ouvrir des sessions. Ainsi vous avez un mot de passe pour accéder à votre messagerie, un mot de passe pour empêcher d'autres personnes d'utiliser votre ordinateur (à moins d'utiliser une session «&nbsp;invité&nbsp;»), un mot de passe pour chaque service web que vous utilisez etc. Pourquoi utiliser des mots de passe&nbsp;? Alors que nous pouvons chiffrer nos données et nos messages avec des clés, les mots de passe servent à protéger l'accès aux dispositifs, c'est-à-dire ouvrir des sessions. Ainsi vous avez un mot de passe pour accéder à votre messagerie, un mot de passe pour empêcher d'autres personnes d'utiliser votre ordinateur (à moins d'utiliser une session «&nbsp;invité&nbsp;»), un mot de passe pour chaque service web que vous utilisez etc.
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>La complexité d'un mot de passe</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>La complexité d'un mot de passe</strong></p>
Un «&nbsp;bon mot de passe&nbsp;» n'est pas une notion évidente. D'une part il doit être mémorisable, et d'autre part il faut y attacher un intérêt relatif à l'importance des données que l'on souhaite protéger. Ainsi certaines personnes jugent secondaire la complexité du mot de passe pour deux raisons&nbsp;: parce qu'elles craignent de l'oublier et parce qu'elles pensent que leurs données numériques n'ont aucune valeur (ce qui est fondamentalement faux). Un «&nbsp;bon mot de passe&nbsp;» n'est pas une notion évidente. D'une part il doit être mémorisable, et d'autre part il faut y attacher un intérêt relatif à l'importance des données que l'on souhaite protéger. Ainsi certaines personnes jugent secondaire la complexité du mot de passe pour deux raisons&nbsp;: parce qu'elles craignent de l'oublier et parce qu'elles pensent que leurs données numériques n'ont aucune valeur (ce qui est fondamentalement faux).
</div> </div>
...@@ -379,7 +379,7 @@ De manière synthétique, Eben Moglen[^21] exprime en une phrase tout le problè ...@@ -379,7 +379,7 @@ De manière synthétique, Eben Moglen[^21] exprime en une phrase tout le problè
Dès lors, l'anonymat prend une autre dimension. Il n'est plus seulement l'ignorance ou la dissimulation de l'identité. Car ce qui définit justement notre identité sur Internet, ce n'est pas notre présence administrative c'est l'ensemble des comportements et des traces numériques qui sont analysées, recoupées, inférées, de manière à profiler notre identité et celle de nos correspondants. Ces usages sont devenus tellement automatiques que beaucoup d'internautes sont prêts à sacrifier une partie de leurs droits à l'image pour pouvoir utiliser un service gratuit (voyez les conditions d'utilisation de Facebook qui s'approprie vos données biométriques et pratique des analyses de reconnaissance faciale[^23]). Mais l'enjeu est encore plus large&nbsp;: la raison pour laquelle nous devons protéger nos accès aussi bien que notre identité numérique, c'est d'abord et avant tout pour protéger ceux avec qui on échange. Car tout l'intérêt de l'analyse des données, ce n'est pas le contenu de votre dernier message à votre ami à l'autre bout du pays, c'est la fréquence de ces échanges, les lieux et les durées, et ce sont ces données qui intéressent avant tout les firmes pour des raisons de marketing et les programmes de surveillance de certains États (qui impliquent ces mêmes firmes[^24]). Dès lors, l'anonymat prend une autre dimension. Il n'est plus seulement l'ignorance ou la dissimulation de l'identité. Car ce qui définit justement notre identité sur Internet, ce n'est pas notre présence administrative c'est l'ensemble des comportements et des traces numériques qui sont analysées, recoupées, inférées, de manière à profiler notre identité et celle de nos correspondants. Ces usages sont devenus tellement automatiques que beaucoup d'internautes sont prêts à sacrifier une partie de leurs droits à l'image pour pouvoir utiliser un service gratuit (voyez les conditions d'utilisation de Facebook qui s'approprie vos données biométriques et pratique des analyses de reconnaissance faciale[^23]). Mais l'enjeu est encore plus large&nbsp;: la raison pour laquelle nous devons protéger nos accès aussi bien que notre identité numérique, c'est d'abord et avant tout pour protéger ceux avec qui on échange. Car tout l'intérêt de l'analyse des données, ce n'est pas le contenu de votre dernier message à votre ami à l'autre bout du pays, c'est la fréquence de ces échanges, les lieux et les durées, et ce sont ces données qui intéressent avant tout les firmes pour des raisons de marketing et les programmes de surveillance de certains États (qui impliquent ces mêmes firmes[^24]).
<div class="alert alert-info"> <div class="alert alert-info">
<p><img src="images/encarts/titchat.png" style="margin-right:10px;"><strong>Anonymat ou confidentialité ?</strong></p> <p><img src="images/encarts/cloche.png" style="margin-right:10px;"><strong>Anonymat ou confidentialité ?</strong></p>
Attention toutefois à ne pas confondre l'anonymat et l'impossibilité d'être identifié. Quoi que vous fassiez sur Internet, il est impossible de masquer totalement un ou plusieurs éléments qui permettent de remonter à la source. Pour différencier les données, il faut bien fatalement que votre machine soit identifiée sur le réseau. À vous de faire en sorte que l'identité technique de votre machine soit distincte de votre identité administrative. On préfère donc parler de *confidentialité* sur Internet. Attention toutefois à ne pas confondre l'anonymat et l'impossibilité d'être identifié. Quoi que vous fassiez sur Internet, il est impossible de masquer totalement un ou plusieurs éléments qui permettent de remonter à la source. Pour différencier les données, il faut bien fatalement que votre machine soit identifiée sur le réseau. À vous de faire en sorte que l'identité technique de votre machine soit distincte de votre identité administrative. On préfère donc parler de *confidentialité* sur Internet.
......
Grands utilisateurs d'outils et de services numériques, les Dupuis-Morizeau (DuMo) sont pourtant entourés de boîtes noires. Installer, configurer, sauvegarder, envoyer, souscrire, télécharger… autant d'actions que, comme les DuMo, nous ne maîtrisons pas toujours dans un environnement dont nous sommes au mieux les acteurs passifs, au pire les prisonniers.
Avec des exemples concrets, ce manuel accompagne l'utilisateur au quotidien. Il montre comment l'utilisation de logiciels libres est l'une des clés d'une informatique domestique maîtrisée. Quels logiciels choisir et pourquoi ? quelle confiance accorder aux services en réseau ? qu'est-ce que la confidentialité dans les communications ? Autant de sujets vulgarisés permettront au lecteur de faire bon usage de ses libertés numériques.
This diff is collapsed.
images/FK112.png

334 KB | W: | H:

images/FK112.png

97.4 KB | W: | H:

images/FK112.png
images/FK112.png
images/FK112.png
images/FK112.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
images/bvarresadresserecherche.png

37.4 KB | W: | H:

images/bvarresadresserecherche.png

61.2 KB | W: | H:

images/bvarresadresserecherche.png
images/bvarresadresserecherche.png
images/bvarresadresserecherche.png
images/bvarresadresserecherche.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
This diff is collapsed.
images/configthunderbird2.png

152 KB | W: | H:

images/configthunderbird2.png

172 KB | W: | H:

images/configthunderbird2.png
images/configthunderbird2.png
images/configthunderbird2.png
images/configthunderbird2.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/configthunderbird3.png

153 KB | W: | H:

images/configthunderbird3.png

150 KB | W: | H:

images/configthunderbird3.png
images/configthunderbird3.png
images/configthunderbird3.png
images/configthunderbird3.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/configthunderbird4.png

34.8 KB | W: | H:

images/configthunderbird4.png

149 KB | W: | H:

images/configthunderbird4.png
images/configthunderbird4.png
images/configthunderbird4.png
images/configthunderbird4.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/configthunderbird5.png

41.5 KB | W: | H:

images/configthunderbird5.png

194 KB | W: | H:

images/configthunderbird5.png
images/configthunderbird5.png
images/configthunderbird5.png
images/configthunderbird5.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" standalone="no"?>
<!-- Created with Inkscape (http://www.inkscape.org/) -->
<svg
xmlns:dc="http://purl.org/dc/elements/1.1/"
xmlns:cc="http://creativecommons.org/ns#"
xmlns:rdf="http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#"
xmlns:svg="http://www.w3.org/2000/svg"
xmlns="http://www.w3.org/2000/svg"
xmlns:sodipodi="http://sodipodi.sourceforge.net/DTD/sodipodi-0.dtd"
xmlns:inkscape="http://www.inkscape.org/namespaces/inkscape"
width="17pt"
height="17pt"
viewBox="0 0 21.250001 21.25"
id="svg2"
version="1.1"
inkscape:version="0.91 r13725"
sodipodi:docname="logospourbclogo.svg"
inkscape:export-filename="/home/h4ck3r/Documents/ManuelDuMo/manueldumo/images/encarts/cloche.png"
inkscape:export-xdpi="72"
inkscape:export-ydpi="72">
<defs
id="defs4">
<inkscape:perspective
sodipodi:type="inkscape:persp3d"
inkscape:vp_x="177.63636 : -336.83251 : 1"
inkscape:vp_y="188.78056 : 123.04144 : 1"
inkscape:vp_z="-581.97629 : 249.67899 : 1"
inkscape:persp3d-origin="-539.34834 : -225.54551 : 1"
id="perspective4154" />
</defs>
<sodipodi:namedview
id="base"
pagecolor="#ffffff"
bordercolor="#666666"
borderopacity="1.0"
inkscape:pageopacity="0.0"
inkscape:pageshadow="2"
inkscape:zoom="16.270588"
inkscape:cx="-24.156883"
inkscape:cy="12.6109"
inkscape:document-units="px"
inkscape:current-layer="g4233"
showgrid="false"
inkscape:window-width="1920"
inkscape:window-height="1026"
inkscape:window-x="0"
inkscape:window-y="0"
inkscape:window-maximized="1"
units="pt" />
<metadata
id="metadata7">
<rdf:RDF>
<cc:Work
rdf:about="">
<dc:format>image/svg+xml</dc:format>
<dc:type
rdf:resource="http://purl.org/dc/dcmitype/StillImage" />
<dc:title />
</cc:Work>
</rdf:RDF>
</metadata>
<g
inkscape:label="Calque 1"
inkscape:groupmode="layer"
id="layer1"
transform="translate(0,-1031.1123)">
<g
id="g4275"
transform="matrix(0.06689477,0,0,0.06689477,-0.3099264,1031.3602)">
<g
id="g4233">
<path
id="path4235"
d="m 138.54796,311.04894 c -30.40872,-0.75965 -55.212774,-18.37783 -58.867018,-40.5187 l 119.676568,2.98971 c -4.74796,21.92987 -30.39937,38.28869 -60.80955,37.52899 z"
style="fill:#010002"
inkscape:connector-curvature="0" />
<path
id="path4237"
d="M 281.04559,277.38931 195.27635,266.0162 100.63477,253.4666 14.865533,242.09349 18.284564,216.30919 C 49.867973,200.03431 105.20772,150.14122 96.923127,65.840623 102.43821,24.256749 140.75846,-5.0906843 182.34148,0.42327669 223.92449,5.9372377 260.08551,45.745651 247.75882,85.84163 c -25.26128,82.16939 15.47863,143.47584 36.7058,165.76337 z"
style="fill:#010002"
inkscape:connector-curvature="0"
sodipodi:nodetypes="ccccccsscc" />
</g>
<g
id="g4239" />
<g
id="g4241" />
<g
id="g4243" />
<g
id="g4245" />
<g
id="g4247" />
<g
id="g4249" />
<g
id="g4251" />
<g
id="g4253" />
<g
id="g4255" />
<g
id="g4257" />
<g
id="g4259" />
<g
id="g4261" />
<g
id="g4263" />
<g
id="g4265" />
<g
id="g4267" />
</g>
</g>
</svg>
images/firefox-module1.png

83.8 KB | W: | H:

images/firefox-module1.png

63.4 KB | W: | H:

images/firefox-module1.png
images/firefox-module1.png
images/firefox-module1.png
images/firefox-module1.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/firefox-module2.png

24.9 KB | W: | H:

images/firefox-module2.png

62.3 KB | W: | H:

images/firefox-module2.png
images/firefox-module2.png
images/firefox-module2.png
images/firefox-module2.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/firefox_certif.png

199 KB | W: | H:

images/firefox_certif.png

242 KB | W: | H:

images/firefox_certif.png
images/firefox_certif.png
images/firefox_certif.png
images/firefox_certif.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/framadate.png

229 KB | W: | H:

images/framadate.png

58.6 KB | W: | H:

images/framadate.png
images/framadate.png
images/framadate.png
images/framadate.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
images/get_http.png

233 KB | W: | H:

images/get_http.png

282 KB | W: | H:

images/get_http.png
images/get_http.png
images/get_http.png
images/get_http.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/grammalecte-options.png

38.4 KB | W: | H:

images/grammalecte-options.png

96.7 KB | W: | H:

images/grammalecte-options.png
images/grammalecte-options.png
images/grammalecte-options.png
images/grammalecte-options.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/html-mineur.png

245 KB | W: | H:

images/html-mineur.png

292 KB | W: | H:

images/html-mineur.png
images/html-mineur.png
images/html-mineur.png
images/html-mineur.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/keepassx1.png

45.8 KB | W: | H:

images/keepassx1.png

13.3 KB | W: | H:

images/keepassx1.png
images/keepassx1.png
images/keepassx1.png
images/keepassx1.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
images/keepassx2.png

47.7 KB | W: | H:

images/keepassx2.png

48.1 KB | W: | H:

images/keepassx2.png
images/keepassx2.png
images/keepassx2.png
images/keepassx2.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
images/libreofficeformat.png

194 KB | W: | H:

images/libreofficeformat.png

244 KB | W: | H:

images/libreofficeformat.png
images/libreofficeformat.png
images/libreofficeformat.png
images/libreofficeformat.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/libreofficeoptionsPDF.png

55.2 KB | W: | H:

images/libreofficeoptionsPDF.png

182 KB | W: | H:

images/libreofficeoptionsPDF.png
images/libreofficeoptionsPDF.png
images/libreofficeoptionsPDF.png
images/libreofficeoptionsPDF.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/mimieunicetrad.png

176 KB | W: | H:

images/mimieunicetrad.png

713 KB | W: | H:

images/mimieunicetrad.png
images/mimieunicetrad.png
images/mimieunicetrad.png
images/mimieunicetrad.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
...@@ -15,9 +15,9 @@ ...@@ -15,9 +15,9 @@
id="svg2" id="svg2"
version="1.1" version="1.1"
inkscape:version="0.91 r13725" inkscape:version="0.91 r13725"
inkscape:export-filename="/home/h4ck3r/Documents/manueldunovice/manueldumo.wiki/images/mimieunicetrad.png" inkscape:export-filename="/media/h4ck3r/GrosDisque/Fichiersdetravail/Projets_Libres/LIVRESENCOURS/manueldumo/images/mimieunicetrad.png"
inkscape:export-xdpi="99.97509" inkscape:export-xdpi="300.01077"
inkscape:export-ydpi="99.97509" inkscape:export-ydpi="300.01077"
sodipodi:docname="mimieunicetrad.svg"> sodipodi:docname="mimieunicetrad.svg">
<defs <defs
id="defs4" /> id="defs4" />
...@@ -29,8 +29,8 @@ ...@@ -29,8 +29,8 @@
inkscape:pageopacity="0.0" inkscape:pageopacity="0.0"
inkscape:pageshadow="2" inkscape:pageshadow="2"
inkscape:zoom="0.98994949" inkscape:zoom="0.98994949"
inkscape:cx="466.50532" inkscape:cx="615.49283"
inkscape:cy="287.30838" inkscape:cy="285.28807"
inkscape:document-units="px" inkscape:document-units="px"
inkscape:current-layer="g4201" inkscape:current-layer="g4201"
showgrid="false" showgrid="false"
...@@ -48,7 +48,7 @@ ...@@ -48,7 +48,7 @@
<dc:format>image/svg+xml</dc:format> <dc:format>image/svg+xml</dc:format>
<dc:type <dc:type
rdf:resource="http://purl.org/dc/dcmitype/StillImage" /> rdf:resource="http://purl.org/dc/dcmitype/StillImage" />
<dc:title></dc:title> <dc:title />
</cc:Work> </cc:Work>
</rdf:RDF> </rdf:RDF>
</metadata> </metadata>
......
images/nextcloud_interfaceweb.png

35.4 KB | W: | H:

images/nextcloud_interfaceweb.png

16.6 KB | W: | H:

images/nextcloud_interfaceweb.png
images/nextcloud_interfaceweb.png
images/nextcloud_interfaceweb.png
images/nextcloud_interfaceweb.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
images/pidgin1.png

54.8 KB | W: | H:

images/pidgin1.png

58.2 KB | W: | H:

images/pidgin1.png
images/pidgin1.png
images/pidgin1.png
images/pidgin1.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
images/pidgin2.png

26.4 KB | W: | H:

images/pidgin2.png

29.8 KB | W: | H:

images/pidgin2.png
images/pidgin2.png
images/pidgin2.png
images/pidgin2.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
images/plugin-flash.png

88.9 KB | W: | H:

images/plugin-flash.png

63.4 KB | W: | H:

images/plugin-flash.png
images/plugin-flash.png
images/plugin-flash.png
images/plugin-flash.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/screen-retext.png

98.9 KB | W: | H:

images/screen-retext.png

265 KB | W: | H:

images/screen-retext.png
images/screen-retext.png
images/screen-retext.png
images/screen-retext.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
images/surflien.png

88.3 KB | W: | H:

images/surflien.png

296 KB | W: | H:

images/surflien.png
images/surflien.png
images/surflien.png
images/surflien.png
  • 2-up
  • Swipe
  • Onion skin
This diff is collapsed.
This is pdfTeX, Version 3.14159265-2.6-1.40.16 (TeX Live 2015/Debian) (preloaded format=pdflatex 2016.12.14) 21 FEB 2017 20:23
entering extended mode
restricted \write18 enabled.
%&-line parsing enabled.
**dumo.tex
! Emergency stop.
<*> dumo.tex
End of file on the terminal!
Here is how much of TeX's memory you used:
3 strings out of 493029
106 string characters out of 6136233
53061 words of memory out of 5000000
3641 multiletter control sequences out of 15000+600000
3640 words of font info for 14 fonts, out of 8000000 for 9000
1141 hyphenation exceptions out of 8191
0i,0n,0p,1b,6s stack positions out of 5000i,500n,10000p,200000b,80000s
! ==> Fatal error occurred, no output PDF file produced!
This diff is collapsed.
This diff is collapsed.
This diff is collapsed.
This diff is collapsed.
This diff is collapsed.
This diff is collapsed.
This diff is collapsed.