Commit dcccb00d authored by arpinux's avatar arpinux
Browse files

clean

parent b4e412bd
nakeDeb \-- nakedWiki
---------------------
le nakedWiki vous permettra de prendre en main votre système
rapidement.
nakedWiki \-- sommaire
----------------------
[» nakeDeb en live](#live)
- [» nakeDeb en mode live rescue](#rescue)
- [» choisir un environnement](#switch)
- [» nakeDeb en mode live persistant](#persistence)
[» installer nakeDeb](#install)
[» désinstaller nakeDeb](#uninstall)
[» utiliser nakeDeb](#use)
[» prise en main](#start)
- [» fluxbox :](#fluxbox) votre bureau par défaut (fenêtres
flottantes)
- [» i3wm :](#sessions) votre environnement alternatif (pavage des
fenêtres)
- [» rofi :](#rofi) une menu rapide pour vos applications
- [» lxappearance, picom & feh :](#gtk) votre interface
- [» conky & polybar :](#conkypoly) informations système à l\'écran
- [» scripts & bashrc :](#scripts) quelques outils, alias & fonctions
- [» xfce4-power-manager & tlp :](#power) gérer votre consommation
d\'énergie
- [» sct & xcalib :](#night) gérer la température de votre écran
- [» ordinateur portable :](#touchpad) activer votre touchpad
[» les applications](#apps)
- [» ranger & pcmanfm :](#filer) gérez vos données
- [» bashmount :](#bashmount) gérez vos volumes amovibles
- [» connman :](#network) gérez le réseau
- [» w3m, tor-browser & weechat :](#web) naviguez ou tchattez sur
internet
- [» lftp :](#ftp) gérez les transferts ftp
- [» mpv, moc & sxiv :](#media) visionnez les fichiers multimédia
- [» geany, nano & zathura :](#edit) les éditeurs de documents
- [» dtrx & file-roller :](#archive) gérez vos archives
- [» nakedlocate & `ff` :](#search) rechercher dans vos données
- [» htop, iotop, nethogs, ncdu, inxi, neofetch\... :](#tools) les
petits outils
- [» gnome-disk & gparted :](#disks) gérez vos disques
- [» testdisk & photorec :](#recovery) récupérez vos données
- [» secure-delete & wipe :](#parano) effacez vos données de façon
sécurisée
- [» veracrypt :](#crypt) créez des volumes virtuels chiffrés pour y
stocker vos données sensibles
- [» cryptsetup :](#luks) créez des partitions chiffrées
- [» keepassxc :](#keepass) gérez vos mots de passe
[» nettoyer sa non-free :](#clean) ne conserver que les paquets non-free
absolument nécessaires
[» aller plus loin :](#improve) habiller nakeDeb
[» uefi / secure boot](#uefi)
*note1 :* cette page concerne la dernière version publiée de la nakeDeb.
pour les versions précédentes, rendez-vous dans la documentation
intégrée à votre version.
*note2 :* cette page n\'est pas une documentation détaillée pour
débutants : si vous cherchez une distribution pour novices,
orientez-vous vers le [projet
DFiso](https://debian-facile.org/projets:iso-debian-facile) de
Debian-Facile.
*note3 :* cette documentation n\'est pas exhaustive. nakeDeb n\'a pas
vocation à être accessible aux débutants cliquophiles. ceci-dit, nakeDeb
est utilisable *out-of-the-box* si votre matériel est reconnu et ne
demande pas de configuration particulière :).
[]{#live}
tester nakeDeb en session live
------------------------------
nakeDeb est un système live Debian classique : il suffit de booter sur
la clé USB ou le CDROM pour lancer le système et choisir \'live\'.
Le principe : un **Live CD/USB** permet d\'utiliser une distribution sur
un ordinateur sans risques pour vos données personnelles. La session
Live permet aussi de tester la compatibilité de votre matériel avant une
potentielle installation.
le concept : le système d\'exploitation Debian est compressé dans un
fichier spécial (le squashfs.filesystem) et intégré dans l\'image ISO
que vous avez téléchargée. C\'est ce fichier spécial qui est décompressé
lors de l\'utilisation en Live. Il sera copié sur votre disque dur lors
de l\'installation.
nakeDeb demande peu de ressources : en session live 256 Mo de RAM
suffisent à démarrer l\'OS. en revanche, pour l\'installer, il faudra
compter avec 512 Mo.
[rappel :]{.underline} pour transférer l\'image ISO sur une clé USB
depuis un système GNU/Linux :
dd if=nakedeb-$VERSION-$ARCH.iso of=/dev/sdX bs=4M status=progress; sync
en remplaçant \"\$VERSION\" par la version en cours de nakeDeb,
\"\$ARCH\" par l\'architecture adéquate et \"/dev/sdX\" par le
périphérique usb de votre clé ;)
en mode *graphique*, vous pouvez utiliser l\'application de transfert
[etcher](https://www.balena.io/etcher/) (multi-plateforme).
[]{#rescue}
### nakeDeb en mode rescue
nakdeb propose une fonction \"hardware tool\" en session live legacy et
un \"mode rescue\" en session live UEFI. nakedeb dispose aussi de
l\'outil **memtest86+** sur les deux modes (legacy & UEFI)
une fois connecté en live, nakeDeb embarque une série d\'outils
permettant de formater, vérifier ou réparer vos disques. dans une
certaine mesure, nakeDeb peut vous permettre de récupérer vos données
soi-disant perdues grâce à
[testdisk](https://www.cgsecurity.org/wiki/TestDisk_FR) &
[photorec](https://www.cgsecurity.org/wiki/PhotoRec_FR).
pour plus d\'informations, je vous laisse consulter la [section
dédiée](#disks).
[]{#switch}
### changer de bureau en live
nakeDeb intègre 2 sessions disponibles en session live ou installée.
fluxbox est le bureau par défaut, il se lance directement au démarrage
du live-cd.\
pour tester un autre bureau, vous pouvez utiliser l\'entrée dédiée du
menu fluxbox \> \"Other WMs\". vous pouvez aussi vous déconnecter de la
session fluxbox depuis le menu fluxbox \> Exit. vous serez redirigé vers
l\'écran de connexion lightdm : choisissez alors votre session grâce à
l\'icône de configuration en haut à droite, entrez le mot de passe
\"live\" puis connectez-vous à votre nouvelle session.
[]{#persistence}
### nakeDeb en mode live persistant
nakeDeb est un live Debian et accepte donc l\'option de persistance.
cette option vous permettra de conserver vos réglages, vos données et
vos logiciels entre deux sessions live. pour utiliser la persistance,
vous devez créer une partition à côté de celle utilisée par l\'ISO, lui
assigner un point de montage et préciser au live l\'utilisation de cette
option.
on commence par la partition de persistance :\
une fois l\'image ISO tansférée sur la clé USB, il faut utiliser la
place restante. pour vérifier qu\'il reste assez de place, lister les
partitions de la clé USB en mode administrateur (ici avec /dev/sdd à
adapter à votre situation) :
fdisk -l /dev/sdd
Disque /dev/sdd : 3,8 GiB, 4040724480 octets, 7892040 secteurs
Modèle de disque : USB2FlashStorage
Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
Type d'étiquette de disque : dos
Identifiant de disque : 0xbd512129
Périphérique Amorçage Début Fin Secteurs Taille Id Type
/dev/sdd1 * 64 1302527 1302464 636M 0 Vide
/dev/sdd2 6060 11755 5696 2,8M ef EFI (FAT-12/16/32)
dans notre exemple, il reste 3,1G (3,8G - 636M)\
création de la partition de persistance avec fdisk en mode
administrateur :
fdisk /dev/sdd
Bienvenue dans fdisk (util-linux 2.33.1).
Les modifications resteront en mémoire jusqu'à écriture.
Soyez prudent avant d'utiliser la commande d'écriture.
Commande (m pour l'aide) : n
Type de partition
p primaire (2 primaire, 0 étendue, 2 libre)
e étendue (conteneur pour partitions logiques)
Sélectionnez (p par défaut) : p
Numéro de partition (3,4, 3 par défaut) : 3
Premier secteur (1302528-7892039, 1302528 par défaut) :
Dernier secteur, +/-secteurs ou +/-taille{K,M,G,T,P} (1302528-7892039, 7892039 par défaut) :
Une nouvelle partition 3 de type « Linux » et de taille 3,1 GiB a été créée.
Commande (m pour l'aide) : w
La table de partitions a été altérée.
Appel d'ioctl() pour relire la table de partitions.
Synchronisation des disques.
récapitulatif des commandes effectuées :
- commande : n pour \"nouvelle partition\"
- type de partition : p pour \"primaire\"
- numéro de partition : ici 3 (les deux premières partitions étant
utilisées)
- premier et dernier secteur : par défaut pour occuper toute la place
disponible
- commande : w pour \"write\", écrire la table de partition
formatage de la partition en ext4 en mode administrateur avec le label
\"persistence\" (en anglais) :
mkfs.ext4 -L persistence /dev/sdd3
mke2fs 1.44.5 (15-Dec-2018)
En train de créer un système de fichiers avec 823689 4k blocs et 206336 i-noeuds.
UUID de système de fichiers=455c4996-16eb-4dbe-82da-b7f1ebd13e7e
Superblocs de secours stockés sur les blocs :
32768, 98304, 163840, 229376, 294912, 819200
Allocation des tables de groupe : complété
Écriture des tables d'i-noeuds : complété
Création du journal (16384 blocs) : complété
Écriture des superblocs et de l'information de comptabilité du système de
fichiers : complété
pour vérifier la partition créée :
lsblk -f /dev/sdd
NAME FSTYPE LABEL UUID
sdd iso9660 nakedeb-1.0 2020-12-03-02-12-29-00
├─sdd1 iso9660 nakedeb-1.0 2020-12-03-02-12-29-00
├─sdd2 vfat nakedeb-1.0 9EC9-9685
└─sdd3 ext4 persistence 455c4996-16eb-4dbe-82da-b7f1ebd13e7e
il faut désormais définir les points de montage. pour plus de facilité,
prendre la racine du système live, ainsi, toute modification effectuée
en session live sera prise en compte.\
montage de la partition et mise en place du fichier de configuration :
mount /dev/sdd3 /mnt/
echo "/ union" > /mnt/persistence.conf
il vous reste à démonter votre partition :
umount /mnt
votre clé est prête pour la persistance des données. pour l\'utiliser,
au moment du menu de boot, presser la touche [Tab]{.kbd} pour
\"Tabulation\" afin d\'éditer la ligne de commande du lancement du live.
il faut ajouter \"persistence\" aux options présentes ainsi :
boot=live components quiet splash username=human hostname=nakedeb locales=fr_FR.UTF-8 persistence
chiffrer la persistance ?\
nakeDeb intègre **veracrypt** qui peut créer des volumes virtuels
chiffrés, vous permettant ainsi de conserver vos données sensibles à
l\'abri, même en cas d\'utilisation de l\'option de persistance.
[]{#install}
installer nakeDeb sur disque dur
--------------------------------
- nakeDeb intègre l\'installeur Debian classique : il suffit de booter
sur la clé USB ou le CDROM pour lancer le système et choisir
\'Install\'.
- nakeDeb s\'installe sur toute machine moderne 32/64 bits pourvue de
512 Mo de RAM.
- nakeDeb demande 3 Go d\'espace disque, idéal pour se faire une mini
distro ou pour contrôler un multi-boot ;) .
**nakeDeb** est contruite avec *live-build* et intègre l\'installateur
Debian par défaut.
**nakeDeb** offre 2 modes d\'installation : classique et expert, les
deux en mode texte.
**l\'installation classique** vous pose quelques questions et dure entre
10 et 20 minutes selon votre machine. le redémarrage est automatique en
fin d\'installation.\
voici les questions posées lors de l\'installation en mode classique :
1. choix du clavier
2. nom d\'hôte
3. mot de passe administrateur \'root\' (optionnel mais recommandé)
4. nom complet de l\'utilisateur principal
5. identifiant de l\'utilisateur principal
6. mot de passe de l\'utilisateur principal
7. choix de la méthode de partitionnement (assisté, manuel\...)
8. choix du disque à partitionner
9. confirmation de la méthode de partitionnement
10. application des modifications et confirmation finale avant
installation
pour un aperçu en vidéo de l\'installation, rendez-vous [sur l\'espace
dédié](https://nakedeb.arpinux.org/videos/).
**l\'installation en mode expert** détaille l\'intégralité des options
possibles de l\'installateur Debian.
[]{#uninstall}
désinstaller nakeDeb
--------------------
nakeDeb est construite de façon modulaire : chaque ajout est intégré
dans un paquet debian \"classique\", ce qui permet de nettoyer
facilement votre système.\
si vous désirez revenir sur une version quasi *pure* de Debian, exécutez
ces simples commandes en *root* pour supprimer les paquets *naked\** et
désinstaller veracrypt.\
notez que vous désintallerez également la documentation, les walls, les
outils\... tout naked quoi :
apt autoremove --purge naked* clarity-icon-theme eyecandy fluxbox-automenu bashmount
veracrypt-uninstall.sh
il vous reste à éditer vos fichiers de configuration fluxbox et i3wm
afin d\'ôter les commandes *naked*.
*\... et voilà, vous êtes sur Debian !*
[]{#use}
utilisation de nakeDeb
----------------------
[]{#start}
### prise en main de l\'environnement
nakeDeb intègre 2 sessions pour gérer votre bureau.\
**fluxbox** est le bureau par défaut, c\'est donc celui qui se lance en
premier en live, c\'est aussi celui qui s\'affiche juste après
l\'installation sans intervention de votre part.
[]{#fluxbox}
#### fluxbox, votre gestionnaire de bureau par défaut
[fluxbox](http://fluxbox.org/) est un gestionnaire de fenêtre ultra
léger. il gère le bureau de nakeDeb : décoration et disposition des
fenêtres, affichage du fond d\'écran, du panel (la barre de tâches) et
du menu de bureau.
fluxbox est principalement configurable depuis son menu. mais dispose
aussi de fichiers pour affiner vos préférences (raccourcis claviers ou
petits détails).
le menu principal de fluxbox est déclenché au clic-droit sur le bureau
et présente les principales applications installées ainsi qu\'une
section de configuration très complète. ce menu est configurable depuis
son fichier `~/.fluxbox/menu` .
Fluxbox sur nakeDeb dispose d\'une entrée de menu auto-généré via
**fluxbox-automenu** (par **prx**) listant vos applications. si ce menu
ne s\'affiche pas, il suffit de relancer fluxbox depuis son menu \>
configuration \> fluxbox \> relancer.
plus de détails dans [la documentation dédiée à fluxbox](wikiflux.html)
de ce nakedWiki ;)
[]{#sessions}
#### i3wm : votre environnement alternatif
**i3wm** est un \'tiling window manager\' un peu particulier : il
fonctionne sur le principe des \"containers\", plusieurs containers
peuvent s\'afficher à l\'écran afin de remplir la surface totale et
chaque container dispose de son layout pour optimiser la visibilité de
vos applications ouvertes.
nakeDeb intègre une version *i3wm* entièrement préconfigurée pour vous
permettre de découvrir ce gestionnaire de fenêtre.\
retrouvez tous les détails dans [la documentation dédiée à
i3wm](wikii3wm.html) de ce nakedWiki ;)
[]{#rofi}
#### rofi
rofi est un menu d\'applications entièrement configurable depuis la
ligne de commande, votre fichier `~/.Xresources` ou les thèmes inclus.
sur nakeDeb, rofi s\'affiche en plein-écran et liste les applications,
les fenêtres ouvertes ou encore les dernières connexions ssh.
rofi est accessible depuis le raccourcis clavier [Alt]{.kbd}+[d]{.kbd}
sur les deux sessions. c\'est le mode \"run\" qui se lance par défaut et
vous permet d\'ouvrir vos applications en tapant les premières lettres
de leurs exécutables.\
pour passer en mode \"recherche par nom d\'application\" (mode `drun`),
\"recherche par fenêtre\"(mode `window`) ou \"serveur ssh\", utilisez le
raccourcis clavier [Shift]{.kbd}+[←]{.kbd}/[→]{.kbd}.
rofi est utilisé dans plusieurs scripts sur nakeDeb : nakedwalls,
nakedconky, screentemp, eyecandy, dotcleaner, nakedhelp, nakedquit.
**changer l\'apparence de rofi**
rofi accepte l\'option `-theme /path_to_theme.rasi` qui permet de
modifier intégralement l\'apparence du menu.\
pour changer de thème, lancez `rofi-theme-selector` : naviguez parmis
les thèmes, aperçu avec [Enter]{.kbd}, validez avec
[Alt]{.kbd}+[a]{.kbd}.
[]{#gtk}
#### lxappearance, picom & feh, gérez votre interface
les décorations de fenêtres sont gérées par les \'styles\' de fluxbox
(i3wm gère ses décorations tout seul), mais l\'interface générale est
confiée à GTK. pour configurer l\'apparence de votre environnement,
lancez `lxappearance` dans [rofi](#rofi) ou ouvrez le menu fluxbox \>
configuration \> interface.
nakeDeb se lance avec de légers effets d\'ombrages, mais vous pouvez
désactiver les effets de transparence et d\'ombrage depuis le menu de
configuration, puis \"eyecandy\". c\'est cette même commande `eyecandy`
qui devra être lancée dans [rofi](#rofi) ou un terminal.
les **fonds d\'écran** sont gérés par `feh` : lancez simplement
`nakedwalls` pour définir un fond d\'écran aléatoire, en choisir un ou
les visionner.
[]{#conkypoly}
#### conky & polybar
les sessions sur nakeDeb disposent chacune de leur système
d\'information. Fluxbox dispose d\'un **conky** qui s\'affiche
directement sur le bureau tandis que i3wm intègre **polybar**.\
chacun son système, cela veut dire 2 fichiers de configuration séparés à
éditer :
- **fluxbox** \$HOME/.conky/conkyrc\_fluxbox
- **i3wm** \$HOME/.config/polybar/config
nakeDeb intègre également une série de conky situés dans votre
`$HOME/.conky`. pour les lancer, utilisez le menu `nakedconky` qui va
lister et appliquer le conky sélectionné.
pour plus d\'informations à propos de conky, un petit tour vers votre
terminal préféré `man conky`.
pour plus d\'informations sur polybar, visitez [la section dédiée à
polybar](wikii3wm.html#polybar) de ce wiki.
notez que conky se comporte de façon différente sur les deux sessions :
fluxbox est un *floating wm*, conky s\'affiche donc où vous souhaitez
alors que sur i3wm, en mode *tiling*, conky apparaît fenêtré par défaut.
[]{#scripts}
#### xtra
nakeDeb est une Debian avec quelques scripts (contenus dans le paquet
`nakedtools`), un `~/.bashrc` & un `~/.Xresources` pour faciliter le
travail quotidien.\
n\'hésitez pas à naviguer et tester ces scripts (la liste dans
`/usr/share/doc/nakedtools/README.debian`), à éditer votre `bashrc` et
découvrir les *alias* et *functions* présents.\
votre `~/.Xresources` vous permettra de configurer l\'apparence de votre
terminal & de vos applications *CLI*.
plus de détails et la liste des commandes spécifiques sur nakeDeb dans
le [chapitre dédié](wikicli.html#nakedeb) du nakedCLI.
[]{#power}
#### xfce4-power-manager & tlp
pour une utilisation nomade, nakeDeb vous permettra de configurer la
consommation d\'énergie sur vos portables grâce à
**xfce4-power-manager**. **tlp** est aussi de la partie pour une
meilleure gestion de la batterie.
pour configurer la gestion de l\'énergie, direction le menu fluxbox \>
Configuration \> Power, ou en lançant `xfce4-power-manager-settings`
depuis le terminal, rofi ou fbrun.
[]{#night}
#### sct & xcalib
pour une utilisation nocturne et pour prendre soin de vos yeux, nakeDeb
intègre `sct` un utilitaire CLI qui vous permet de régler la température
de votre écran (thx prx pour l\'astuce). sct est activé par défaut et
fonctionne en arrière-plan grâce à `sctd` lancé au démarrage.\
**sct** est utilisé dans le script `screentemp` qui, lancé sans
argument, ouvre un menu *rofi*. une entrée de menu dédiée est intégrée
au menu fluxbox.
dans une version plus radicale, l\'outil CLI `xcalib` vous permettra
d\'inverser totalement les couleurs de votre écran depuis le menu
*screentemp* ou depuis l\'alias *bash* `invertcolors`.
[]{#touchpad}
#### touchpad sur les portables
si vous souhaitez activer votre touchpad et le tap2clic, vous pouvez
passer par **libinput** et un fichier de configuration système dans
`/etc/X11/xorg.conf.d/40-libinput.conf` dans lequel vous prendrez soin
de placer ceci (relancer votre session pour la prise en compte) :
Section "InputClass"
Identifier "libinput touchpad catchall"
MatchIsTouchpad "on"
MatchDevicePath "/dev/input/event*"
Driver "libinput"
Option "Tapping" "on"
EndSection
[]{#apps}
### applications intégrées
nakeDeb embarque une série d\'applications pour vos tâches courantes.
elles sont disponibles directement depuis le **menu fluxbox** ou via
**rofi** (déclenché avec Alt+d sur les 2 sessions).
[]{#filer}
#### ranger & pcmanfm : gérez vos données
pour les fans de la souris, nakeDeb propose **pcmanfm** afin de vous
permettre de naviguer graphiquement dans vos fichiers. mais si vous
préférez la petite boite noire, nakeDeb embarque **ranger** pour la
gestion des données depuis votre terminal.
[ranger](https://ranger.github.io/) est un navigateur de fichier écrit
en python adoptant les raccourcis clavier de vim pour la naviguation et
les commandes. très léger voir spartiate, il peut aussi être amélioré
via l\'utilisation de scripts externes.\
ranger permet de prévisualiser les fichiers ou archives sélectionnés,
cependant, si vous notez un ralentissement sur une machine ancienne,
vous pouvez désactiver cette option afin d\'accélérer son fonctionnement
grâce au raccourcis [z]{.kbd}[v]{.kbd}.
ranger utilise les raccourcis `vim` & `mc` pour les actions et la
navigation ainsi que les flêches directionnelles. ranger dispose d\'une
fonction d\'aide très développée : entrez `:help` puis [m]{.kbd} pour
**m**an page, [k]{.kbd} pour **k**eybinds, [c]{.kbd} pour **c**ommands
ou [s]{.kbd} pour **s**ettings.
ranger utilise aussi l\'auto-completion affichée : lorsque vous pressez
une touche pouvant former un raccourcis clavier, les possibilités
s\'affichent directement dans la fenêtre ranger, vous permettant ainsi
de compléter votre commande ou d\'bandonner avec [Esc]{.kbd}.
raccourcis ou commande action
--------------------------------- ----------------------
[y]{.kbd}[y]{.kbd} / [F5]{.kbd} copy
[d]{.kbd}[d]{.kbd} / [F6]{.kbd} cut
[p]{.kbd}[p]{.kbd} paste
[/]{.kbd} search
[S]{.kbd} shell
`:mkdir` / [F7]{.kbd} mkdir
`:delete` / [F8]{.kbd} delete
[i]{.kbd} / [F3]{.kbd} display file
`:help` / [F1]{.kbd} help
`:e` / [F4]{.kbd} edit
[g]{.kbd}[n]{.kbd} ouvre un onglet
[g]{.kbd}[h]{.kbd} go home
[g]{.kbd}[t]{.kbd}/[T]{.kbd} go next/previous tab
[q]{.kbd} / [F10]{.kbd} quit
[]{#bashmount}
#### bashmount : gérer vos supports amovibles
pcmanfm dispose d\'une option de montage automatique, mais si vous êtes
en mode CLI, ranger ne dispose pas d\'outils pour monter/démonter
automatiquement les volumes amovibles.\
pour faciliter l\'usage des clés USB, nakeDeb intègre **bashmount**, un
script par [jamielinux](https://github.com/jamielinux/bashmount) qui
permet de monter/démonter vos volumes à la volée.\
pour l\'utiliser, insérer votre clé USB puis lancez simplement dans un
terminal `bashmount` ou `bm`.
[]{#network}
#### connman : gérez le réseau
la gestion du réseau est confiée à **connman**. un simple clic-gauche
sur l\'icône de réseau du panel fluxbox ouvre l\'interface de
configuration. si l\'icône n\'est pas présente, vous pouvez lancer
connman depuis le menu fluxbox \> administration \> Wifi config.\
sur i3wm, lancez `connman-gtk` depuis [rofi](#rofi).
[]{#web}
#### w3m, tor-browser & weechat : naviguez ou tchattez sur internet
la navigation internet est confiée par défaut à **w3m**, un navigateur
en mode texte qui sait aussi afficher les images. il est très rapide et
est aussi utilisé pour afficher l\'aide sur nakeDeb.\
vous pouvez également vous en servir pour naviguer sur le net : **w3m**
supporte les onglets, les marques-pages et propose un historique
complet.
raccoucis clavier pour w3m :
- [Shift]{.kbd}+[u]{.kbd} : ouvrir une adresse
- [u]{.kbd} : visualiser l\'adresse du lien
- [a]{.kbd} : télécharger le fichier sélectionné
- [Shift]{.kbd}+[b]{.kbd} : reculer d\'un page
- [Tab]{.kbd}/[Shift]{.kbd}+[Tab]{.kbd} : naviguer de lien en lien
- [Ctrl]{.kbd}+[h]{.kbd} : accéder à l\'historique complet
- [s]{.kbd} : accéder au buffer récent (anciennes pages et
téléchargements en cours)
- [Shift]{.kbd}+[s]{.kbd} : sauver le buffer courant
- [Ctrl]{.kbd}+[c]{.kbd} : annuler
- [Shift]{.kbd}+[q]{.kbd} : quitter w3m
plus d\'infos sur le [wiki
debian-facile](https://debian-facile.org/doc:reseau:w3m).
le navigateur **tor-browser** n\'est pas installé par défaut sur
nakeDeb, en revanche, son lanceur l\'est. il vous suffit de lancer le
**tor-browser-launcher** depuis le menu fluxbox ou depuis [rofi](#rofi)
: la dernière version du navigateur anonyme sera téléchargée, installée
puis lancée\... bon surf :)
**weechat** est un logiciel permettant de se connecter aux serveurs irc.
sur nakeDeb, weechat est pré-configuré pour rejoindre le salon de
discussion \#nakedeb sur oftc, mais vous pouvez vous connecter à
d\'autres serveurs que OFTC et rejoindre d\'autres salons sans soucis.
weechat fonctionne avec des commandes passées en mode texte (plus
d\'infos sur [le wiki officiel
weechat](https://weechat.org/files/doc/stable/weechat_quickstart.fr.html))
: